Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 09:04

Pour ceux qui ont aimé Paris - et qui ne l'aiment plus - il faut aller voir "Minuit à Paris". La ville y retrouve son âme - l'image est belle - la bande musicale splendide . Evidemment, dans les années vingt, comme au début du siècle, le commun des mortels n'avait guère accès à ce Paris-là,  celui des intellectuels et des artistes. Mais en rêve on s'approprie toujours le recto de l'image quand il s'agit du passé. Notre présent deviendra passé. Peut-être en serons-nous nostalgique en y découvrant ce que nous ne percevons pas aujourd'hui.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans info
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 08:14

La campagne annuelle "Plantez un arbre pour que pousse une forêt" s'est déroulée le 23 mai de cette année. Des plants de conifères ont été plantés dans le parc naturel de la Rivière Tchoussovaya. Une cravate verte a été remise à chacun des participants.

Devant le risque des incendies, les autorités pensèrent interdire cette année la visite des forêts de la région de Sverlovsk, puis abandonnèrent finalement cette idée.

On se rappelle comment Mamine-Sibiriak,  il y a cent vingt ans, déplorait déjà le déboisement de la région du, à ce moment-là, à l'industrie minière.  Mamine-Sibiriak : Les pierres fines -1 - en route pour Murzinka

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans info
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 09:28

J'ai un fichu problème.

Depuis 47 ans que je demeure à la même adresse en région parisienne, je n'ai jamais eu le moindre souci avec la poste… mais tout change. Et je ne suis pas la seule à m'en plaindre.

En avril de cette année un colis m'est arrivé ouvert. En mai un colis émanant de la même source ne m'est pas arrivé du tout. Le contenu du premier n'avait pas été touché : trois petites pierres de collection - collection que j'ai commencé après avoir lu quelques nouvelles de Mamine-Sibiriak qui s'est fort intéressé  en son temps aux mineurs de l'Oural et au site prestigieux de Murzinka. 

Bien évidemment j'ai alerté les services de la Poste - Le dernier paquet est signalé comme ayant été livré le 6 mai.  Mais je n'ai rien vu arriver. Souhaitons qu'il ne s'agisse que d'un retard! Le site qui s'occupe des colis emploie parait-il des vacataires : savent-ils seulement que les Services Postaux étaient parmi les plus surs de nos Républiques, qu'un détournement de courrier valait quelques mois de prison… ?

Tout cela n'est pas sans conséquences - à l'heure où pas mal de commandes se font via Internet, le risque de ne pas voir arriver ses achats va en décourager plus d'un !

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans info
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 22:59

Suggestion (émanant d'une Africaine)

 

Et s'il y avait maraboutage ! 

 

C'est l'explication quand on ne trouve pas d'explication.

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 07:09

Le Président Deschanel tomba du train, en pyjama, près de Montargis. Le garde-barrière ne crut pas à l'identité de l'homme qui se présenta à lui, et cette affaire fit le bonheur des caricaturistes et des chansonniers.

Le Président Félix Faure mourut en 1899 dans les bras d'une demi-mondaine.

Le pays en rit. Mais il est vrai que c'était la Troisième République, et que le Président avait un rôle plus discret que ceux de cette Cinquième République qui, à mon sens, n'a de République que le nom.

En 1959, l'affaire des ballets roses éclaboussa le Président de l'Assemblée Nationale, André Le Troquer, malgré son démenti formel d'y être associé. C'était la fin de la Quatrième et l'arrivée de la Cinquième à laquelle Le Troquer était hostile. La France ne riait déjà plus.

Aujourd'hui on se sent humilié par ce qu'a fait,  ou aurait fait, et  par  la façon dont est traité un homme politique dont on ne sait même pas s'il aurait été réellement candidat à l'élection présidentielle de 2012. 

Quand les grenouilles veulent un roi il faut en payer le prix. Et le roi qui brille de tous ses feux est évidemment une bonne cible.

 

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 05:43

Voici un polar qui n'a guère fait fuir mon sommeil car, je l'avoue, je me suis complètement embrouillée dans les personnages. Deux jeunes gens  se conduisent fort mal, puis l'âge venu, l'envie de faire une carrière politique pour l'un d'entre eux l'amène à vouloir effacer les traces du passé. Mais  la police est truffée de  gens appartenant à la mafia, et tout ce monde s'agite au gré des "intermédiaires". Bien sur, il y a, en fin du bouquin, la liste les personnages principaux… où je n'en trouve pas deux, ceux par lesquels l'épilogue arrive enfin. D'ailleurs, c'est l'un de ces deux personnages qui, pour moi,  est le vrai cauchemar de ce bouquin : un jeune garçon doué d'un cynisme tel qu'on ne peut ou qu'on ne veut vraiment pas y croire.

Certes, le crime "politique" ça existe… mais c'est tellement tordu que je suis plus sensible aux nouvelles de Mamine-Sibiriak où le crime reste au niveau humain, même quand il efface les traces d'un vieux forfait : 

Mamine-Sibiriak : Sur le lieu du crime

      6 autres policiers d'Alexandra Marinina sont parus en français chez Seuil.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature russe
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 08:34

Emission affligeante hier sur la 2. 

La bonne cuisine française : 200 euros sans les vins chez Troisgros pour déguster une douzaine d'échantillons du bout de la fourchette : ça ne respire pas la joie de vivre ni la convivialité… et c'est pas fait pour le porte-monnaie de la majorité des Français.

La cuisine industrielle : on ne fera pas de retour en arrière, c'est comme ça - mais ça revient moins cher d'ouvrir le sachet chez soi plutôt qu'au restaurant. La branche de persil ornementale, même à Paris, vous pouvez la faire pousser dans un pot de fleur.

Les microbes - Effectivement la restauration demande une hygiène draconienne - pourtant, campeuse que j'étais,  les repas pris au-dehors, assis par terre, ne nous posaient guère de problèmes. 

Décidément, la vie moderne n'a pas que du bon. Quand je veux me rappeler un bon plat, je pense au brochet, attrapé par le père dans l'eau transparente de l'Armançon et qui sortait du four de la cuisinière (au bois) parfumé comme pas deux avec ses rouelles d'oignons. Où encore au très  rare civet de  lièvre ( pas d'élevage) que la mère nous servait avec les pommes vapeur du jardin. Et même, quand j'étais petite, ce gâteau de pomme de terre maison… mon régal… recette que se passaient les ménagères dans les années quarante quand la farine était rare. Le dernier, j'étais malade, je n'y ai pas eu droit…. et je le regrette encore !

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans social
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 08:26

C'est à Tonnerre, dans l'hôtel d'Uzès dont il ne reste que des vestiges, qu'est né,  en 1728, le fils de Louis de Beaumont : le chevalier d'Eon qui fut l'un de nos plus curieux secrétaires d'ambassade du temps de Louis XIV. Dépêché à la Cour de la tsarine Elisabeth afin d'obtenir une alliance avec la Russie pendant la guerre de sept ans, il y aurait pris plaisir à se déguiser en femme, tant et si bien qu'il vécut près du tiers de sa vie sous des habits féminins.

 

img055.jpg

      Mais c'est à Maulnes, à quelques kilomètres de Tonnerre, que vient de sortir de l'abandon l'un des plus curieux châteaux de  notre territoire.C'est  une construction de la seconde partie du XVIe siècle, pentagonale, centrée autour d'un escalier-puits. A l'origine le château de Maulnes était niché au milieu d'une profonde forêt et servait de relais de chasse. Il fut aussi le centre du commerce du bois (flottage du bois  sur l'Armançon). 

img165.jpg Je l'ai vu, comme sur les photos jointes,  abandonné, dans les années 70/80, au milieu des champs qui ont remplacé une partie de l'antique forêt. Puis il a été enfin redécouvert il y a une quinzaine d'années, restauré et  classé dans le patrimoine européen.  A ses côtés était cette "grange" fort endommagée d'une forme curieusement arrondie.img166

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans info
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 11:28

Entre 6 et 8 du matin, j'ai rencontré sur la toile l'Iriomote yama-neko (sous-espèce du chat léopard) qui vit seulement dans la petite île japonaise du même nom et dont la colonie ne dépasse guère les 100 individus. Ces animaux sont menacés par la destruction des épaisses forêts de l'Ile située à 260 km de Taïwan. Curieusement ils ont été vus se baignant dans un bras de rivière au niveau de la mangrove. 

Rencontre d'un autre type cette fois-ci chez nous: une dent de ptychodus-decurrens, du Cap Blanc-nez. L'animal à qui appartenait cette dent est un requin broyeur de coquilles,  donc la dent est une sorte de casse-noix inversée, ou de massue…  Heureusement , c'est une bête du crétacé supérieur. On ne risque plus de le rencontrer, sinon dans les pages du "vieux fossile".

A part ça, j'ai vu que la rénovation du Bolchoï à Moscou coûte quelques 500 millions d'Euros, et que sa superficie augmente de 50 000 m2, qu'on a saisi 82 kg d'héroïne en Sibérie, cachés dans une cargaison de pommes, alors que 71 kg de cocaïne se dissimulaient dans des roses à l'aéroport de Madrid.

Enfin dernières infos :  en mars dernier le Lido a fêté ses 65 ans à Moscou tandis que le Carnaval d'Angers s'est vu confisquer par la police une grosse tête représentant… notre Président.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans info
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 15:52

IMGP0005L'accident nucléaire de Fukushima a ravivé la mémoire de nos chaînes télévisées qui rappellent à notre bon souvenir le très présent Tchernobyl mais aussi  la discrète mais grave catastrophe ouralienne de 1957, dans la région de Tcheliabinsk, au sud d'Ekaterinbourg,  cachée pendant trente ans à la terre entière.

 Mamine-Sibiriak, (objet de ce blog) a connu en son temps ( fin du XIX) cette région de lacs dont un au moins est devenu si dangereux et si pollué qu'il a fallu l'enterrer sous des tonnes de matériau. L'un des récits de Mamine,  "Le mauvais garçon",  fait état du lac de Karagaïkoul qui se trouve sur le tracé des retombées radioactives de 1957. Il est rendu aujourd'hui au tourisme et à la pêche.

 La région de Murzinka,  connue pour ses pierres fines,  qui se trouve au nord d'Ekaterinbourg*, ville  fermée jusqu'en 1991, est sans doute restée à l'abri du pire. En matière de pierres fines, le site est épuisé. Seuls, le fréquentent encore quelques amateurs passionnés  qui espèrent encore glaner quelque chose. Un petit musée a été créé dans le village  d'environ 400 habitants.

Les pierres pour les collectionneurs semblent venir maintenant de la presqu'île de Kola, tout au nord, ou de Dalnegorsk, dans l'est sibérien.

Mais tout de même, si cela continue,  si on provoque accident sur accident en jouant aux apprentis sorciers avec l'atome et si on pollue la terre, il faudra passer les pierres des collectionneurs au compteur Geiger ! … à supposer qu'il reste suffisamment d'humains sur terre pour qu'il y ait encore des collectionneurs.

 

* dénommée Sverdlovsk pendant les 70 ans de l'URSS

La pierre est une pyrrhotite qui vient de Dalnegorsk.

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables