Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 18:32

Quand une mouche me pique, je deviens venimeuse.  La fureur m'a pris quand j'ai eu un tract au main un jour de marché où le candidat ne proposait qu'amendes et prisons pour les incivilités de notre région., comme si le 9-3 était à l'état sauvage ! Eh bien, on va leur montrer à ces prétentieux ce qu'on trouve dans le 9-3... Voilà l'occasion d'une petite promenade pas loin. C'est parti, et on commence par le nec le plus ultra. La sous-préfecture du Raincy, appelé le Petit Neuilly, où les revenus sont grosso modo en MOYENNE le double du reste du département !

Le Raincy, c'est aussi une église qui a deux particularités : 1/ il fallait la construire sur un tout petit terrain et avec très peu d'argent. Qui a relevé la gageure en 1922 ? Auguste et Gustave PERRET. Toute de béton armé elle est, avec une standardisation poussée à l'extrême. Le béton, c'est gris mais les verriers ont fait fort. On l'appelle Notre Dame de la Consolation - il y a eu la guerre quatorze et les Taxis de la Marne qui sont passés par là.

Le Raincy, ce sont de belles bicoques qui se prennent parfois pour un phare.  Mais il y manque, semble-t-il quelques logements sociaux et ce n'est pas à l'honneur de la commune.

Belle mairie. Il y avait dans le temps un immense parc et un château fastueux (Le Notre, Vau, Le Brun), même que Molière y présenta son Tartuffe. Des écuries pouvant abriter 200 chevaux on a fait quelques logements, le reste a disparu, en passant de mains en mains. Du parc il reste le souvenir de l'Allée des  Maisons russes, où étaient construites des isbas pouvant recevoir les visiteurs.

Pour la petite histoire, Le Raincy a eu comme maire Chatrian, l'écrivain qui associa son nom à celui d'un autre écrivain Erckmann - et ça a donné toute une littérature vosgiennes- alsacienne, de l'Ami Fritz a Contes vosgiens en passant par les contes des bords du Rhin...

C'est loin d'être plat de ce côté du 9-3 ! il faut monter des escaliers. Un peu de repos dans un café parfaitement fréquentable et accueillant.

Photos !

ci-dessus le clocheton de la mairie.

 

Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Vous avez dit 93 - coup d'oeil sur LE RAINCY
Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 10:03

Plutôt que de longs discours, quelques photos pêle-même sur le festif carnaval de Paris qui, dimanche dernier, sur le thème fruits et légumes,  occupa la rue de la Place Gambetta à celle de la République pour notre plus grand plaisir  !

Diaporama !

Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Carnaval de Paris 2017.
Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 07:09

DIMANCHE 26 FEVRIER 2017, de Gambetta à République - départ Gambetta à 14 heures

 

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 09:00

La saison 2016-2017 du BOLCHOÏ en direct est fameuse. Hier, c'est au Club de l'Etoile que j'ai été admirer LA BELLE AU BOIS DORMANT. Le Club de l'Etoile est un petit cinéma atypique, de 180 places, logé dans un ancien théâtre à l'italienne, revu par deux designers navals. Tout en boiserie, ambiance cosy, nous avons la surprise, à l'entr'acte de se voir offrir une jolie boite de chocolats et une bouteille d'eau. Par contre, il faut le dire, ce lieu ne bénéfice pas des avantages FNAC, là où je prends mes billets à tarifs réduits. On ne peut pas tout avoir !

Le ballet - superbe.,  musique de Tchaïkovski, chorégraphie de Youri Grigorevitch - beaucoup de virtuosité chez les danseuses - en fait il me semble que ce ballet est connu comme l'apothéose de la danse classique. Sa première représentation a eu lieu au Marinski en 1890. Le sujet est le prétexte à offrir des morceaux de bravoure. La fée carabosse est jouée par un danseur : Alexeï Loparevitch. Un clin d'oeil agréable aux contes de Perrault : Le petit chaperon rouge, le chat botté, Cendrillon, L'oiseau bleu et le petit Poucet dans la forêt de sapins... Mais ce sont moins les décors que les costumes qui m'ont enchantée - grâce à la caméra qui nous offre quelques gros plans, on a un bon aperçu des magnifiques broderies qui ornent les tutus. Beaucoup de personnages, avec quatre superbes prétendants avant que Carabosse n'ai offert le  fuseau empoisonné à la jeune fille qui dormit cent ans, ce qui nous a valu évidemment un changement de costumes !

Quelques photos prises avec mon iphone, juste pour mettre dans l'ambiance !

 

Le Bolchoï en direct au Club de l'Etoile avec LA BELLE AU BOIS DORMANT.
Le Bolchoï en direct au Club de l'Etoile avec LA BELLE AU BOIS DORMANT.Le Bolchoï en direct au Club de l'Etoile avec LA BELLE AU BOIS DORMANT.Le Bolchoï en direct au Club de l'Etoile avec LA BELLE AU BOIS DORMANT.
Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 09:06

Petit tour à Paris hier, mardi, par pluie fine.  Paris XIe. On commencera par la rue Philippe Auguste chez Artistik Rezo pour terminer rue de la Forge Royale, au Cabinet d'amateur.

Artistik Rezo présente, jusqqu'au10 février l'oeuvre de STEW "Battement d'ailes". Non, Stew n'est pas asiatique. Mais il s'inspire des oeuvres des peintres du pays du Soleil Levant. C'est gracieux, fin, japonisant, agréable à l'oeil. 25 images pourraient être montées en petit livre, ceux qu'on offrait aux enfants, qu'on feuilletait rapidement,  et ça donnerait un oiseau animé. Les habitants du XIIIe bénéficient du héron perché sur l'une de leur tour ; les visiteurs de la tour XIII ont pu voir l'installation qu'il y avait créée.

Je quitte le bureau-galerie où j'ai été très gentiment accueillie et me voici en route vers la 'plus belle rue de Paris" la rue Carrière Mainguet qui donne dans la rue Léon Frot. Je passe devant la rue Neuve des Boulets, pas si neuve, puisqu'au 3,  il y a un siècle, mes grands parents y demeuraient, puis la rue Emile Lepeu : là, ce sont mes beaux-parents qui y ont trouvé un tout petit appartement sans confort dans des temps difficiles,  et enfin voici la RUE. Oui, là il y a du changement, côté droit, c'est tout neuf, côté gauche... pas encore ! mais il y a les fresques ! depuis de nombreuses années nos amis les street artistes ont repéré l'endroit et s'y succèdent. C'est ce qui a donné l'idée à Jean-Luc Hinsinger de rassembler toute cette activité dans un  livre qui sera la mémoire de ce lieu privilégié. Il a eu aussi l'idée, en accord avec Patrick Chaurin, de réunir quelques uns de ces peintres au Cabinet d'amateur qui leur offre ses murs pour refaire une fresque qui sera collective. Tiens ça !

Je quitte donc cet endroit plein de souvenirs et me voici partie rue de la Forge Royale, - ce n'est pas loin, mais l'appareil photo est lourd, mes vieux os un peu usés, je prends le métro, tant pis pour les changements.

Au premier coup d'oeil je suis charmée. C'est toujours élégant, chez Patrick Chaurin. Je ne sais comment les six peintres qui ont travaillé de concert on fait, mais leur travail  se mélange harmonieusement sur ce MUR improvisé (supports d'un seul format qui courent le long des murs comme s'ils étaient d'un seul tenant). Chaque panneau pourra être acquis, chacun pourra donc emporter un bout de mur... Là, c'est permis ! dans la rue même, c'est mal vu ! La galerie dès son ouverture fut bientôt pleine. J'ai pu prendre quelques photos, mais si vous êtes parisiens, poussez la porte jusqu'à dimanche... et dimanche, en plus, Jean-Luc Hinsinger dédicace son livre. Toute une histoire de notre temps dans la PLUS BELLE RUE DE PARIS.

Avec, dans le désordre, Philippe Hérard, Codex Urbanus, Saint Oma, Nadège d'Auvergne, Tetar Max et Jordane Saget

De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.
De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.
De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.
De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.

Revenons à Stew et à ses beaux oiseaux. L'exposition dure jusqu'au 10 février.

De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.
De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.De la rue Philippe Auguste à la Rue de la Forge Royale en passant par la plus belle rue de Paris : la rue Carrière Mainguet.
Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 10:16

J'ai failli oublier. Il faut dire que ce n'est pas très facile de trouver le compte rendu de cette festivité annuelle ouralienne. En  ce 6 novembre 2016, elle s'est passé à Ekaterinbourg et c'est l'écrivain Oleg PAVLOV qui a reçu le prix avec son roman : La maison à Obolonské ou le poème sur le cassis.. Je chercherai à en savoir plus !

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 12:26

J'ai eu la chance d'être invitée à l'exposition "ICONES DE L'ART MODERNE : la collection Chtchoukine" qui réside jusqu'au 20 février prochain à la Fondation Louis Vuitton.

La Russie doit beaucoup à ce collectionneur issu d'une famille de vieux croyants : 38 Matisse, 50 Picasso et combien d'autres.... il faut dire que cette famille de marchands était particulièrement douée quant aux affaires qu'ils ont mené rondement entre le thé et le textile. Sergueï Chtchoukine aura trois autres frères collectionneurs. Mais lui aura le flair d'acheter chez les grands marchands parisiens du début du XXe siècle, si j'ai bien compris. Quant au Palais Troubetskoï, cadeau acheté lors de la naissance du premier enfant . il fut l'écrin rêvé pour cette superbe collection.  Et il faut dire que la  Fondation Vuitton lui offre une résidence digne d'elle pour ce déplacement en Occident.  A cette magnifique collection s'ajoutent,  sous l'architecture de Frank Gehry     quelques tableaux des suprématistes et constructivistes russes. On regarde au hasard de quelques photos, mais je dois signaler ce site qui permet de voir toutes les oeuvres de cette collection, de même que les galeries où elles ont été achetées et autres renseignements :  http://www.collectionchtchoukine.com

et aussi celui-ci sur la famille Chtchoukine et l'histoire de la collection :http://www.collectionchtchoukine.com/serguei-chtchoukine

Ci-dessus - portrait de Chtchoukine

Ci-dessous : Edouard Villard, Claude Monet, André Derain, Picasso, Gauguin, Matisse, Paum Cézanne, Malévitch, Picasso, Nadejda Oudaltsova, Vladimir Tatline, Kazimir Malévitch; Ivan Klioune, Rodtchenko; Rodtchenko, Malévitch

 

 

LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
LA COLLECTION CHTCHOUKINE  à LA FONDATION LOUIS VUITTON
Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 11:46

Finissons bien l'année. Je n'oublie pas mes fidèles lecteurs, mais je suis moins sortie et je ne pensais  pas avoir grand chose à  raconter qui puisse  intéresser. Mais tout de même ! Mélangeons un peu tout.

Carnaval de Paris - je n'ai pas encore rejoint  l'atelier carnavalesque -  mais j'irai faire quelques photos car je crois qu'il s'y prépare quelque chose de sympa, sur les fruits et légumes, thème de l'année.

Les cirques - CirKacuba, superbe... vaut le déplacement. Quant à la pelouse, je n'ai pas encore pu faire ma photo de rêve : les cirques sous la neige. Tans pis. J'ai tout de même été saluer la ménagerie de Pinder - plus d'éléphantes,  je ne m'en plaindrais pas, ces dames étaient vieillissantes et ce n'est pas une vie d'éléphante de se dresser sur des tabourets étroits et de porter des dames endiamantées en faisant la belle. En enlevant un peu de dignité aux animaux on en perd beaucoup nous mêmes, de dignité. Par contre, chameaux, ânes et chevaux m'ont fait un accueil charmant : petites caresses, petits mots doux - Lamas et zèbre restent distants. Tout ce petit monde entre et sort de leur cour respective ou de leur  tente où la paille est bien fraiche. Quant aux lions, coincés dans leurs deux remorques , ils m'accueillent avec un concert de rugissements tels que j'en étais intimidée, d'autant que j'étais absolument seule sur la place. Ils me font penser au "prisonnier de la tour".

 MUR, Galeries et street art - ma préférence va au Cabinet d'amateur qui présente avec goût les oeuvres d'artistes street ou non.  Et toujours des découvertes. L'exposition en cours "ex-voto" ne manque pas de charme. Quant au Mur, il vient de sortir un superbe bouquin "Le MUR 125 performances". Un atelier à ne pas manquer : l'atelier galerie Laoutec. Nicolas Magat fait des merveilles en 3D. Dommage je n'ai pas pris de photos.

Spectacles - un peu de ciné - rien de tel que le grand écran, surtout quand, en plus, il vous mène tout droit au BolchoÏ  et à ses merveilleux ballets. J'attends avec impatience les suivants.

Bonne fin d'année à tous !

Ci-dessus : Philippe Hérard -

Ci-dessous - Diapiorama - ex-voto avec Boisramé,Bault, le cabinet d'amateur, Calmets, Mosner, Boisramé, Levalet, Ender, Maïssa Toulet, Mosner, Mosner ...

ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
ENTRE GALERIES, CIRQUES ET BALLETS, DÉCEMBRE NOUS FILE ENTRE LES DOIGTS.
Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 11:20

Gruss est arrivé - et mon appareil photo pile-poil en même temps - Pour gagner du temps j'ai employé le chemin des écoliers - métro Liberté, le petit chemin dans les bois qui mène à une petite porte qui donne droit sur les premiers véhicules arrivés sur la pelouse de Reuilly. Toujours tout beau, tout propre, tout clean, un plaisir. La Pelouse est au complet ! Photos.

GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
GRUSS est arrivé, la Pelouse de Reuilly est au complet.
Repost 0
Published by Tante Blanche - dans les itinérants - cirques
commenter cet article
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 14:58

Les Américaines utilisaient leurs quilts pour manifester leurs opinions ! quilts en l'honneur des Démocrates ou des Républicains. Plus récemment il y a eu la courtepointe commémorative du SIDA. né à San Francisco en 1985, le mouvement a été suivi par 35 pays. Le quilt du  Canada comprend plus de 500 panneaux cousus ensemble, soit  environ 1700 m2 ! avec noms des défunts et messages personnels (voir sur le site quilt.ca). C'était aussi un moyen pour illustrer leur vie, leur travaux, car les premières Américaines étaient des femmes déracinées, des migrantes...

Je trouve ce moyen d'expression excellent, durable en même temps qu'utile.... Donc, bien plus modestement, mais tout aussi énergiquement, je prends le quilt comme moyen d'expression. Le premier sera en l'honneur des vaches. Oui. des vaches,   animaux utiles s'il en est et dont on s'occupe peu ! eh bien voilà que je découvre fort tardivement que ces pauvres ruminants sont de plus en plus privés de pâturage. Trop grands troupeaux pour parcelles trop petites et, même en moyenne montagne, le mouvement prend de l'ampleur. De même qu'on sépare  les veaux de la mère un jour ou deux après la naissance et ils en souffrent tous les deux. La mère meuglerait souvent pendant deux jours. Donc attention aux élevages industriels ! et si on ne se préoccupe pas du bien être animal, on peut se demander quel sorte de lait on donne à nos enfants avec des bovins élevés contre nature. Certes, sur ce blog  j'ai plus parlé des animaux prisonniers dans les cirques que de ceux qui vivent dans les fermes. Les uns ne doivent pas faire oublier les autres.

Donc, rageuse contre l'usine-ferme des mille vaches et de tout ce qui lui ressemble, j'ai parsemé mon quilt de barbelés rappelant les pâturages où ses dames pouvaient brouter, choisir la bonne herbe et ruminer en paix ! Voilà. Toutefois il est possible de faire de beaux rêves sous cette légère couverture - elle est confortable et ne pique pas.

LA COURTEPOINTE, moyen d'expression longue durée.
LA COURTEPOINTE, moyen d'expression longue durée.
THE NAMES PROJECT  (quilt à la mémoire des victimes du SIDA) exposé devant le Capitol à Wahington.

THE NAMES PROJECT (quilt à la mémoire des victimes du SIDA) exposé devant le Capitol à Wahington.

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article