Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 23:45

Tobacco-road.jpgSoirée du premier mai tranquille à la maison avec un vieux film de la "collection FNAC" : LA ROUTE DU TABAC  de John Ford - film en noir et blanc sorti après "Les raisins de la colère".  L'histoire est inspirée d'un roman de Caldwel sorti en 1932 juste après la grande crise de 1929, quand nombre de petits paysans furent ruinés du fait de la crise mais aussi de l'industrialisation de l'agriculture. Belles images, famille loufoque qui reste contre vents et marées dans sa vallée alors qu'elle ne peut même plus cultiver et n'arrive pas à se nourrir. Certaines images ne sont pas sans rappeler la grande photographe Dorothea Lange. 

Le côté burlesque du film ne fait pas oublier l'incapacité de cette famille à changer de vie, son cauchemar de passer de la terre à l'usine, de la bicoque familiale à l'hospice….

  En fait, nous voilà au début de l'industrialisation de l'agriculture…. on voit ce que cela donne…. aujourd'hui. C'est à rapprocher du tout petit film vu aujourd'hui via facebook : révolutionnons l'agriculture - ça dure seulement quelques minutes : link

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans cinéma
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 20:52

Diamant-2.jpgParis a bien de la chance. Et certaines banlieues aussi. Ainsi il m'a fallu cet après-midi à peine trois quart-d'heure pour me rendre de ma banlieue-Est au 38 rue Notre Dame de Nazareth, chez Republic Gallery où se tient actuellement l'ATELIER du diamantaire.

Le diamantaire on le croise dans les rues de la capitale. Par-ci par-là, un diamant en haut d'un mur ajoute un petit éclat de lumière. Le Diamantaire est passé par là.  C'est un jeune artiste qui travaille, qui progresse et qui aujourd'hui expose une oeuvre pleine d'imagination, élégante, soignée, faite de matériaux divers.   Je ne saurais trop vous recommander de faire un tour à cette galerie. L'expo dure jusqu'au 11 mai et c'est près du Conservatoire des Arts et Métiers.

Ci-dessous, Republic Gallery, avec tout à gauche, un siège fait de.... bombes aérosol.

diamant-3.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 05:20

survivre.jpgUn petit moment intéressant au 5Caumartin, près de la gare Saint-Lazare. Salle N°4 on projette SURVIVRE de Baltazar Kormakur. Version originale sous-titrée. J'ai bien aimé. Il s'agit d'une histoire vraie,  célèbre en Islande. Un marin pêcheur survit après un naufrage dans une mer glaciale alors que ses compagnons ont tous péri. Il a pu accomplir un incroyable exploit de nager pendant près de six heures pour regagner la terre dans une eau glaciale. C'était pendant l'hiver 1984.

Le film de Kormakur se démarque des films catastrophes par sa sobriété et la véracité des situations. Il n'en rajoute pas. Ses héros sont les gens de tous les jours. Et la stupeur avec laquelle l'homme survivant est accueilli, surtout par les hommes de science, mérite le voyage ! Miracle ou pas miracle ? En tout cas, quel métier... d'aller pêcher... Et quel pays que l'Islande entre la mer et les éruptions volcaniques, incontournables, même dans le film.

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 11:57

 

amour.jpgVous prenez la ligne de métro 11 jusqu'à Mairie des Lilas, puis vos jambes jusqu'à Romainville, rue de Paris. Là vous rentrez tout droit chez COTE EST ou vous bifurquez légèrement pour atteindre le CAFE DU MARCHE; Deux associations vous ont concocté une très jolie exposition au nom très évocateur : AMOUR. Une quinzaine de peintres y montrent des oeuvres très diverses et pourtant tout cela fait un joyeux bouquet. Bouquet ponctué discrètement par quelques tirages des  portraits de l'invité spécial, le photographe PHILIPPE BONAN.

Je me suis promenée d'un site à l'autre, j'ai tout photographié, ou presque. J'ai retrouvé avec plaisir le style de Hopare en duo avec le Diamantaire, les puzzles de Béa tous différents, (quel jeu de groupe ça pourrait faire), l'humour de l'incontournable JPM Graffiti, les masques du Gregos  et différentes oeuvres d'artistes, dont un sculpteur et l'R2RIEN,  que je découvre - 

La surprise, c'était tout de même un beau portrait en noir et blanc de Keith Haring. Auteur :  Philippe BONAN  qui l'a photographié me semble-t-il un an avant sa mort. Le Musée des Arts Modernes et le Cent-Quatre présentent en ce moment-même une très grande exposition sur ce grand artiste issu du graffiti qu'était Key Haring. Le voir à Romainville au milieu de ces street-artistes,  c'est quelque chose.

Il est peut-être dommage qu'une place plus en vue n'ait pas été réservée à cette photo  : Keith Haring est un grand dessinateur,  engagé, pas anodin du tout, et dont l'oeuvre  gigantesque est justement mise à l'honneur à l'heure présente.

 

C'est jusqu'au 18 mai 

bea pyl

JPM graffiti 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bonan-haring.jpg

 

 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 20:39

Gil bY a du bon, dans le métro. On quitte même Paris pour la Colombie… Deux sympathiques artistes m'ont fait oublier mon chemin, en ce début d'après-midi, au changement République. Mais je n'étais pas la seule et nombreux étaient les  voyageurs, qu'ils soient blancs ou noirs, qui passaient, plus ou moins en dansant… Vrai, ça vous change le moral et le tonus ces rencontres-là. Oubliés la fatigue, les longs couloirs et les escaliers. J'aime le metropolitan-art ..

Gil-a.jpg

Gil-c.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 08:03

sabiha gokcen ...Temps pluvieux. J'ai juste été faire un tour à Paris, à la galerie Perles Rouges, rue ND de Nazareth à Paris,  qui expose la collection privée d'Hanri Benazus, toute une série de très beaux tirages photos noir et blanc, sur M.K. ATATURK (je rappelle que ce Président de la Turquie a donné le droit de vote aux femmes en 1930 et a inscrit la laïcité dans la Constitution). Donc un grand nombre de belles photos qui ne m'apprennent pas grand chose car je ne connais personne et même pas l'histoire de la Turquie. Pourtant, pourtant, voilà un visage de femme qui me dit quelque chose. Mais oui, il s'agit bien de Sabiha GÔKCEN, une des douze enfants adoptives du Président,  qui devint une grande aviatrice et  la première femme pilote de chasse au monde,  Elle fut aussi instructrice en chef à l'école de l'aviation civile. Elle vola jusqu'en l964, et mourut en 2001 à l'âge de 88 ans. Un aéroport d'Istanbul porte son nom.

Il y eut, pendant et entre les deux guerres mondiales, des dizaines d'autres femmes aviatrices de par le monde qui participèrent aux différents conflits, conflits dont on aurait mieux fait de se passer et qui  sont plutôt le déshonneur de l'humanité. Mais en matière de "modernité" Sabika Gökcen est bien une pionnière.

(Photo prise sur Google)

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 21:38

sexe-protege-Keith.jpgJe souhaite que beaucoup puissent voir les oeuvres de Keith Haring, tant au musée d'art moderne qu'au Cent-Quatre dans le XIXe arrondissement.  Le nombre d'oeuvres représentées est impressionnant, de même, en général, que le gigantisme de certaines toiles, statues ou vases. C'est pour cela qu'il a fallu en mettre certaines au cent-quatre, le musée ne pouvant les faire entrer dans ses salles.

Ce n'est pas moi qui décrirait ce qu'a fait cet artiste. Mais voilà en résumé ce qui m'a impressionnée et intéressée :

1 - quelque soit le support, le sujet ou le format, l'être humain, sous forme schématique est toujours, toujours présent, omnipotent, inoubliable, indispensable.

2 - Chaque oeuvre est claire et lisible, quelque soit le style, répétitif ou schématique - mille traits ou deux traits  - tout se lit.

3 - l'essentiel - l'oeuvre est belle, mais elle n'est pas que belle - ce qui fait sa force et sa grandeur c'est qu'elle  N EST PAS VIDE de SENS, car le peintre est un homme instruit et engagé : engagé contre le capitalisme et l'exploitation des autres, engagé contre l'influence des masses-média, engagé contre le racisme, engagé contre les dogmes des religions et leur manière de s'introduire chez l'être humain, engagé aussi pour la défense de l'environnement, engagé contre l'extinction de l'humanité -  donc, engagé contre le nucléaire, et enfin ENGAGE pour la lutte contre le SIDA.

Il n'avait que 31 ans quand il nous a quittés. Certes  rien n'a vraiment changé sinon que d'autres risques contre la planète sont nés et que sa pensée semble bien loin d'avoir conquis notre époque : Elle est résumée ainsi à l'entrée de l'expo :

TOUT PEUT DEVENIR LA BASE DE QUELQUE CHOSE DE DIFFERENT

(ci-dessus : "sexe protégé " - lutte contre le SIDA)

(ci-dessous : explosion nucléaire et hécatombe   et détail)

keith-bombe-ato-copie-1.jpg

Keith-bombe-b.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 06:18


Keith Haring dJusqu'à la mi-août, les salles du Musée d'art moderne s'illuminent des oeuvres de Keith Haring.  Il faut faire la queue pour rentrer au Musée, mais cet effort est vite oublié devant la somptuosité de l'oeuvre qui nous attend. J'ai été subjuguée par la beauté, le dynamisme, l'élan de vie qui … qui coule à flots ininterrompus de cette oeuvre gigantesque. Dans un sens, c'est tout le contraire d'aujourd'hui. Quoiqu'il aborde tous les sujets très difficiles de notre époque, y compris l'impression de fin du monde, après avoir passé deux heures en sa compagnie, on se sent ragaillardi et prêt à partir d'un bon pied pour défendre notre droit d'exister.  C'est que dans chaque toile, chaque  objet, l'être humain est là, mille fois répété, omnipotent., toujours en mouvement.

Ne laissez pas passer cette expo sans l'avoir vue de vos propres yeux, si vous en avez la possibilité.

Keith Haring e

 

Keith-Haring-a.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 08:13

swizIl semble qu'une opération concertée a eu lieu entre les MURS Oberkampf, du XIIIe et la Galerie OPENSPACE; en effet, Openspace a ouvert tout un cycle sur un mouvement qu'elle appelle GRAFFUTURISM  qui sera par ailleurs expliqué dans le numéro du mois de mai de GRAFFITI ART Magazine.

Hier, samedi, nous avons donc eu le vernissage de l'exposition chez Openspace qui présentait sous le titre GROUP SHOW pas loin d'une vingtaine d'artistes venus de différents pays.  L'un d'entre eux, le Polonais PENER était l'invité du MUR Oberkampf alors que Erris et Gysbert ( GRAPHIC SURGERY) faisaient un collage sur le MUR du XIIIe. En plus, rue Alexandre Dumas, quasi face à la galerie Openspace trois fresques ont été exécutées par d'autres artistes  exposant aussi à la Galerie.

Chez Openspace c'est le début d'une opération qui doit se dérouler sur cinq semaines. Nous aurons donc l'occasion d'en reparler…

Pour les amis qui peuvent visiter, je rappelle l'adresse de la galerie : 56, rue Alexandre Dumas  Paris XIe

Ci-dessus : Swiz

Ci-dessous : Mur Oberkampf ( Pener),- Mur XIIIe  (Graphic Surgery)- Rue Alexandre Dumas (Nawer...)

Pener.jpg

Graphic-Surgery.jpg

Namer.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 20:38

Karima Duchamp aKarima Duchamp expose à Paris, chez accroTerre, dans le 11ème. Un vrai plaisir que cette expo. Karima Duchamp vit en Alsace. Tout juste quadra,  elle est diplômée de la Maison de Céramique de Mulhouse. Dans la suite de boites en céramique qu'elle nous montre, on retrouve parfois, merveilleusement adapté, un certain apport de la culture de l'Islam, ne serait-ce que cette évocation des derviches- tourneurs. Les boites ont été cuites, puis décorées, recuites, et souvent,  à nouveau, l'artiste a parfait son décor et a repassé l'oeuvre plusieurs fois au four. Le résultat est étonnant, tant au toucher qu'au regard. Le couvercle parfois déborde, ajoutant à l'esprit sculpture. J'ai du mal à exprimer la joie que j'ai eu à photographier ces objets si beaux, si séduisants, si….tentants. Que mettre à l'intérieur, sinon des billets doux et des petits souvenirs, encore que…  les billets doux se font certainement rares à l'époque du mail et du sms ….. 

 

C'est jusqu'au 18 mai  -  11 rue Emile Lepeu - métro Charonne - du mercredi au samedi, de 15 à 19 h

Karima-Duchamp-b.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables