Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 22:32

cine-off-white-lies.jpgPluie d'orage ce matin, drôle de temps, je suis un peu fatiguée, tout de même. Donc, direction cinéma ; les 5Caumartin.

Je prends le premier film, un peu au hasard : OFF WHITE LIES* de Maya Kenig. Film Israélien, ça se passe pendant la seconde guerre du Liban. La jeune  Libby  vient retrouver son père,  inventeur impénitent, sans le sous et sans logement. Ça existe vraiment, ce genre là - d'abord la femme est complètement admirative puis, au bout de quelques années, prend les jambes à son cou… C'est ce qui a du se passer là, mais père et fille sont très attachants. Tant pis pour la maman - reste la vidéo des bonnes années.  Film touchant, je n'ai pas regretté.

°De pieux mensonges.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans cinéma
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 17:03

Un samedi du tonnerre à Paris. Tout d'abord, j'ai retrouvé mon amie Neveser , rue de la Fontaine au roi (joli nom ) dans le XIe, là où s'éclatait la HORDE URBAINE , c'est à dire des as du street art  qui nous ont fait un mur à faire pâlir de jalousie les autres murs parisiens… photos :

horde 10avec Petrus von Tricht, Meteor Painter, Patrick Appere, Valérie Maho, Gino Artiste Peintre Urbain et Lorenzo Boldy

horde-11.jpg

Chanoir-l.jpgEnsuite un petit tour chez Voskel  - rue J-P Timbaud, toujours dans le XIe où nous avons rencontré Chanoir :  peintre parisien, Colombien d'origine, Chanoir sait utiliser les couleurs, les rendre chatoyantes et festives. Toiles qui devraient plaire à toute la famille, grands et petits car notre chat est toujours là, omniprésent, coloré, amusant. Ne manquez pas son expo "Donner sa bombe au Cha" - jusqu'au 24 juillet.

chanoir-2.jpg

 

Un petit coup de métro - Nous voilà aux Forum des Halles où quelques artistes customisent  les pianos de l'opération " PLAY ME I'M YOURS " Un petit clin d'oeil à Ernesto Novo en plein travail (photo ci-dessous à gauche).  Anita Savari, qui a fait une très belle oeuvre semble, avoir terminé son travail. Quant à Diamant, son piano est sous un diamant transparent, en cachant un autre  à l'intérieur. Et pour Fred Ebami photo ci-dessous à droite.

ernesto novo        fred ebami                                                                                                                                                                                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La

journée n'est pas terminée. Métro direction rue du Pré Saint Gervais, au ventre de la Baleine, ateliers d'artistes du Pré St Gervais. Je vous raconte dans l'article qui suivra.

 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 12:50

Seize-blog-a.jpgPas mal, la journée d'hier - même que c'était sous la pluie et avec les RER en grève. Nitchevo (ça ne fait rien) j'ai mis mon beau ciré rouge - pied de nez au mauvais temps, laissé le gros Pentax à la maison et pris le WG1 qui va sous l'eau...  et en route pour le MUR OBERKAMPF - SEIZE oeuvrait - encapuchonné,  géométrie stricte et couleurs éclatantes. Photos.

(ci-contre - SEIZE sous la pluie -

ci-dessous - un chapeau dédicacé)

Seize-2.jpg

Avec mon amie Neveser, en route ensuite pour le 29 av. Matignon - certes nous sommes arrivées un peu en retard,  mais avons pu tout de même photographier JEF AEROSOL et le piano dans le cadre de "Play me I'm Yours".. et… nous avons eu en souvenir un pochoir. Na, na, na… Photo

Jef-aerosol-l.jpg

Jef-aerosol-5.jpg

Puis, bien que nous ayons déjà vu son expo hier, nous avons fait un petit tour du côté de la galerie W rue Lepic. Antoine Desailly est un jeune artiste de 31 ans plein de promesses. Heureux parents qui étaient présents.  Photos

W10_1-copie-1.jpgJe n'ai pu résister à l'autoportrait dans ce couloir (performance à l'occasion de l'expo)

w11.jpg



Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 18:00

Paella aBien ! … Hier c'était un jeune écervelé qui m'a traitée de OLD, aujourd'hui, c'est un vieil inqualifiable qui me traite (avec lui-même et d'autres personnes) de la même chose en français !. Réponse : j'ai mis ma belle robe couleur printemps, mes jolies chaussures vernies, et hop dans le métro en direction des SINGULIERS, heureuse galerie qui héberge pour trois bons mois PAELLA.

Si vous avez le moindre coup de blues, pour des raisons sérieuses ou pas,  allez faire un petit tour du côté des oeuvres de Paella… Son humour caustique est vivifiant. Lui qui manie souvent des couleurs acidulées nous offre ici des tons de sable et de terre fort agréables,  se mariant tout à fait bien avec les petits mots qu'il n'oublie pas d'inscrire sur chacune de ses oeuvres.

Je suis repartie toute joyeuse, un PAELLA ?bd? sous le bras , même que c'était l'exemplaire de démonstration. Et j'ai été rire toute seule en le feuilletant au Starbucks Coffee d'à côté, tout en dégustant des pancakes au sirop d'érable, comme une vieille dame bien gourmande.

 

C'est au 138 boulevard Haussmann dans le VIIIe

Paelle-d.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 06:26

soldat.jpgJe ne savais pas, en me rendant au vernissage de l'exposition personnelle de Kirill CHELUSHKIN, que je découvrirai des oeuvres aussi fortes. Peut-être parce que je suis quelqu'un qui est né avant le second conflit mondial et  pour qui les dictatures du XXe siècle, qu'elles soient du prolétariat ou du nazisme, font partie,  non de la préhistoire , mais de mon "vécu", donc peut être à cause de mon âge et de mon environnement, j'ai été complètement happée par la force qui émane de l'oeuvre de cet artiste. Avec peu de moyens : la toile, le graphite, un grattoir et de la peinture blanche, il a fait des portraits puissants représentant non le soldat, mais son destin d'homme..  quel  regard, celui de ce soldat, vaincu, qui perçoit son sort, non plus en guerrier mais en être humain, seul, sans chef et sans drapeau...  Ces oeuvres-là sont récentes. Mais là ne se limite pas sa vision et sa sensibilité : dans ses dessins plus anciens,  le temps qui passe sur l'enfance, sur la ville,  amène en nous  une certaine inquiétude, comme ce camion-maison qu'il faut pousser à force d'hommes…. dérision de notre temps -  ou ses sculptures - visages emprisonnés en polystyrène blanc.

Kirill Shelushkin (en russe Кирилл Челушкин que je prononce Kiril Tchélouchkine)  est né près de Moscou en l968 et a fait des études d'architecture. Il a travaillé aux USA  ; il  est présent dans  les collections de la galerie Tretiakov à Moscou ; il a participé en 2010 à l'exposition "le printemps russe" dans le cadre du festival "les printemps de Haute Corrèze".

-  détail (ci-dessus)

 C'est au 121 rue Vieille du Temple à Paris, jusqu'au 13 juillet.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 03:45

Mondrian cAu 59 Rivoli j'ai eu le choix entre deux expositions initiées pourtant par le même collectif. Artistes inspirés par Mondrian - c'est au rez de chaussée.J'ai bien aimé.  Artistes inspirés par la poésie - c'est au premier étage. Cette exposition est accompagnée de tables rondes, de lectures bilingues, de musique et de vidéopoèmes. Elle s'insère dans le 36ème festival franco-anglais de poésie et au 59, c'est jusqu'au 14 juin. Il y a un programme détaillé qui vous attend au 59. J'y suis passée malheureusement rapidement et je ne peux vous en dire plus. Mais j'ai choisi ce magnifique tryptique pour vous mettre l'eau à la bouche ! Il est de Eric Mayer et de Ivan Sigg sur le poème Necromancer de Dominique Hecq.

 

Modrianisation-bb.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 11:38

Florent-Touchot-b.jpgGrâce à une photo sur Facebook, j'ai eu vent de l'exposition de FLORENT TOUCHOT chez Collectie dans le 17e arrondissement. Métro Fourche, et c'est à deux pas. Une petite galerie, un bon canapé pour reprendre souffle et on regarde… De très beaux collages, une jolie lumière. Quelques tableaux me tirent l'oeil. C'est qu'au collage s'ajoute une impression photo sous verre. Qui structure l'oeuvre initiale et lui donne plus de force (c'est comme ça que je le vois). L'artiste travaille avec des affiches sculptées, déchirées, recollées. C'est super. J'aurai bien voulu le rencontrer, mais dommage, il est reparti à Marseille….

 

Galerie Collectie - 53 rue Lemercier Paris l7ème - métro fourche - jusqu'à samedi, pas de temps à perdre pour ceux qui veulent le découvrir...

florent-Touchot.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 18:45

Quai de Seine, la péniche La Demoiselle exhibe  sa nouvelle robe bleu- printemps signée, comme la précédente  Da Cruz et Marko,  Souvenirs de la robe rouge d'automne, quelques petits bijoux sont restés accrochés à ses hublots - je parle des fins dessins décors sortis de la patte de Marko. Je les aime bien toutes les deux, et vous ?

demoiselle-bleue.jpgLe rouge aussi, lui allait bien...

demoiselle rouge

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 14:47

 

Saint Malo est tourné vers la mer, mais il fait bon regarder aussi de l'autre côté.  Se promener sur la Rance, c'est magique. Je voudrais bien vous donner l'envie d'y aller. Tout d'abord l'estuaire - en eau de mer - avec les écluses sur le côté de l'immense barrage. Puis un passage intermédiaire où l'eau salée se mélange à l'eau douce. Nous sommes encore dans les turquoises…. qui feront place, après l'écluse  du Chatelier   à l'eau grisée de nos rivières. Avant la construction du barrage, l'estuaire voyait parfois des vagues de quelques 4 mètres, maintenant c'est dix fois moins. Et la région est devenue un magnifique parc pour les oiseaux palmés, pélicans, grèves et cols verts.  Restent aussi des vestiges, le long de la rive, de cabanes pour la pêche au carrelet. Celle-ci a disparu, avec le barrage. De ci-delà, des moulins à marée (le grand barrage n'a rien inventé !) qui ont cessé de fonctionner mais transformés parfois en gîte. Quelques ouvrages d'art, dont le pont St Hubert, détruit en partie pendant la guerre, qui a été restauré puis doublé en 1959 par un autre, le Pont Chateaubriand destiné à la grande circulation de la N176. Etonnant, ce petit port de plaisance à la campagne : celui de Plouëc/Rance, à 4 km à peine de l'écluse du Chatelier, Quant aux paysages…. il fait bon s'y ressourcer.  Ci-après quelques photos pour vous faire partager mon plaisir.

 

Ecluse de l'usine marémotrice - entrée dans la retenue  d'eau qui remplace l'estuaire. Il y a des horaires, à cause des marées.

Rance Ecluse Chateaubriand

Les vestiges des cabanes pour la pêche au carrelet

Rance-cabane-pecheur.jpg

Un ancien moulin à marée reconverti

Rance-Moulin-a-maree.jpg

Le port de plaisance de Plouëc sur Rance - à la campagne...

Rance-port-plaisance.jpg





 

 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans de ville en ville
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 22:10

Il y a des jours magnifiques - Ce sont bien ceux que je passe en Bretagne en ce moment sous un ciel on ne peut plus clément. Je mets simplement une photo pour vous faire partager mon plaisir, prise du haut des remparts de Saint-Malo, jolie ville au centre superbement reconstruit  et plein de charme.

 

saint-malo-le-soir.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans de ville en ville
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables