Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 08:00

 

19 janvier 2010 -  les Petersbourgeois découvrent au petit matin une fresque de 17 mètres de long collée sur les murs du Musée de l'histoire politique de la Russie. Elle est dédiée à Stanislav Markelov et Anastasia Babourova assassinés un an plus tôt, tous deux militants
pour la défense des droits de l'Homme.

http://www.louvrepourtous.fr/En-Russie-le-street-art-parle,451.html

 

Avril 2011 - toujours à Petersbourg - un phallus de 60 mètres de long, dessiné sur le pont levant  Liteïni, s'est dressé devant les bureaux du FSB en même temps que le dit pont relevé la nuit pour laisser passer les navires - chose étonnante, ce dessin, qui a circulé dans toute la Russie, a été primé !

http://www.artilt.fr/blog/actualites/guerilla-artistique-russe-un-phallus-prime/

 

et voici d'autres graffitis peints dans des cours ou dans une ancienne chaufferie, toujours dans la Venise du nord russe, comme celui-ci pris sur le site suivant :

http://www.lookatme.ru/flow/dizayn/graffiti/64612-graffiti-peterburga

 

article image-image-article



 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans info
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 06:58

Alexandre Sokourov, selon Ria Novosti, envisage de faire un film sur le Louvre. Ce cinéaste a réalisé un film qui remporte un grand succès : "l'Arche russe" tourné à l'Ermitage, qui évoque quatre cents ans d'histoire russe. Il est également l'auteur de "Faust" qui a remporté le Lion d'or à la Mostra de Venise de 2011; c'est un long métrage projeté actuellement en Italie et en Allemagne. Pour en savoir plus long sur ce cinéaste, cet article dans La Croix

 

/www.la-croix.com/Culture-Loisirs/Culture/Cinema/Alexandre-Sokourov-maestro-de-la-Mostra-_NG_-2011-09-11-709953

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans info
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 07:03

   IMGP0029 2Je prends souvent le RER et le METRO. Si, il y a quelques années, on y voyait pas mal de lecteurs et surtout de lectrices, maintenant très rares sont ceux qui ont entre les mains un livre ou un journal. Par contre nombreux sont ceux qui sont  absorbés soit par une conversation téléphonique ou un jeu sur leur portable ou l'écoute d'une musique. Tant et si bien que je me demande où atterrissent les innombrables titres que l'on découvre à la FNAC. Je ne parle pas des librairies, il y en a de moins en moins. Ce n'est donc pas étonnant que  l'orthographe devienne si approximatif, volontairement ou non !

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans social
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 02:40

Il y a un peu plus de deux ans j'ai ouvert ce blog pour partager une découverte sympathique : celle d'un vieil auteur russe pratiquement inconnu en langue française. J'ai essayé de raconter une bonne vingtaine de nouvelles que je trouvais intéressantes. Comme certaines de celles-ci étaient assez longues, je les ai racontées en plusieurs articles. Ce qui n'est peut être pas pratique ! Mais bon…. On les trouve en cliquant là : Mamine-Sibiriak, contemporain d'Emile Zola . 

J'espère que je ferai des émules.

 

 

 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature russe
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 09:35

Le 19ème Festival du cinéma russe se tient en ce moment à Honfleur. De nombreux films y sont présentés depuis mardi 22 novembre dans 4  salles différentes. Huit participent à la compétition : Bédoin, Deux jours, Expérience cinq, Le fric, Présumé consentant, Gromozera, Portrait au crépuscule et Retour en A. Mais nombreuses sont les oeuvres présentées : documentaires, rétrospectives, films pour enfants, premières oeuvres.

J'ai trouvé cette info sur Ria Novosti. Puis sur le site festival-honfleur.fr.   Notre télé nationale en a t-elle parlé ? Pourtant il y a eu un accord entre les Présidents russe et français  pour créer l'Académie du cinéma russo-français qui tient sa première assemblée générale en ce moment.

Un peu pauvres, nos infos.... On en oublie que la province existe, sauf pour les tristes faits divers.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans info
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 10:24

 Ci-dessous un coin de verdure près de la petite ceinture dans le XX arrondissement de Parisautomne-a-Paris.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 16:18

  gochag smNé le 26 décembre 1954 à Beylagan, village shahservan de l'Azerbaïdjan, Gurbanov qui remporte le prix Mamine-Sibiriak 2011 est diplômé de la Faculté de philologie de L'Université de Tioumen. Il est membre de l'Union des écrivains russes. 

 

Il  travailla pour l'expédition géodésique  de Surgut  (recherche pétrolière) et dans le domaine pétrolier et gazier en général, puis il devint rédacteur de différents journaux dont la Novaïa Gazeta du Nord.

 

Il écrit en langue azéri (azerbaïdjan) et russe et vit actuellement à Pyt-Yah, petite ville de 41500 habitants. Si au début du XXe siècle la population très clairsemée de cette contrée vivait dans des yourtes de la chasse aux animaux à fourrure (surtout les écureuils) et de la pêche, dès 1965 la réserve de pétrole de Mamontovskaya transforma la vie de la région. Des légions d'ouvriers arrivèrent, furent regroupés dans le village de Pyt-Yah qui devint un "chef lieu d'arrondissement" de la République autonome du Khanty-Mansi.  Très équipée   cette lointaine et nouvelle ville  sibérienne a tout de même un gros souci : l'eau potable est introuvable dans ces territoires marécageux.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature
commenter cet article
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 10:26

     nc_b_3799.jpgC'est à Magnitogorsk, ville de 400 000 habitants sur le bord du fleuve Oural, que s'est déroulée le 6 novembre, la remise du prix Mamine-Sibiriak, lors de la douzième conférence de l'Association des écrivains de l'Oural.

 

Les lauréats de cette année était le prince Gurbanov, Vladimir Yakushev, Zoya Prokopyeva, Vadim Gritsenko, Viatcheslav Kalinin, Sergei Kozlov, Nikolaï Voronov.

 

Le prince Gourbanov est originaire de l'Azerbaïdjan. Pour le moment, à part sa photo, je n'ai aucune information. Il me faudra chercher.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 07:42

J'ai écouté l'autre soir notre président nous expliquer pourquoi le bateau France va si mal. Il s'en est particulièrement pris aux 35 heures et au coût du travail.

Mais le coût du travail, c'est fait de quoi ? Dans le bilan d'une entreprise je me pencherais plutôt sur les frais financiers, et ce n'est qu'un exemple. Quelle entreprise n'emprunte pas ? quelle entreprise ne paie pas d'agios ? Depuis l'extraction des matières premières à la vente dans les magasins des produits finis, de la plus petite à la plus grande société, tout le monde emprunte et ça coûte, et ça se cumule. Et comment discuter avec les banques surpuissantes ? Donc le plus facile, c'est de contester ce que l'on à sous la main : son personnel.

Quant aux 35 heures…. déjà qu'en travaillant moins on a des hordes de chômeurs !   Notre Président doit revoir sa copie ou lire les 40.000 heures de Jean Fourastié,  cet économiste qui avait annoncé la semaine des trente heures, dans un monde très technique (le nôtre)  équilibré et sage.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Economie
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 10:17

Si j'y réfléchis, je vois ceci :

 

1/ que les entreprises donnent le travail là où il coûte fort peu (dans le temps, on amenait des esclaves pour faire le travail sur place, peut-être parce qu'on ne pouvait pas déplacer les champs pour planter la canne et le coton !)

 2/ Comme on ne produit plus sur place, qu'on "délocalise",  on ferme les usines  et les gens sont au chômage. Les cadres deviennent inutiles et sont formés pour rien.

      3/ On vend quand même cher la production bon marché. Les entreprises font des bénéfices qui s'enfuient  au final vers les paradis fiscaux - Et on appauvrit son propre pays.

      Comme toutes les entreprises des pays riches font la même chose, en s'associant, évidemment, ça globalise tout, et il faut écarquiller les yeux pour essayer d'y comprendre quelque chose.

       En tout cas, pour nous, à court terme, ce n'est déjà pas génial, loin de là, mais à long terme… ce sera la régression en tout… A moins que nous finissions par être mis sous tutelle par les pays preneurs de travail, qui s'équipent d'écoles, d'instituts et de laboratoires pour former leurs cadres de haut niveau qui finiront par éduquer les nôtres, mais seulement quand ils en auront besoin.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables