Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 10:30

Rue de Charonne HopareVia Facebook,  il est signalé un collage de Hopare.  Un "coup de métro" et me voilà rue Léon Frot dans le XIe arrondissement, quartier où il y a déjà un bail, j'ai coulé des jours heureux.  Regardez la photo, il aurait été dommage de ne pas se déplacer.

 

Pendant que j'y suis, je veux jeter un coup d'oeil sur une galerie rue Emile Lepeu, je me trompe de numéro et  rentre au 11, chez accroTerre.  J'y découvre avec plaisir les oeuvres de Jacques Pouchain : vases et plats de toute beauté. J'ai là aussi de la chance car c'est le dernier jour de cette exposition. 

Jacques-Pouchain.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 05:41

larrivaz.jpgLove etc… exposition amusante au Cabinet d'Amateur.  La vedette, c'est Larrivaz Dominique avec ses "nénettes", c'est moi qui les appelle comme ça. Une dizaine de dames qui ont la ligne et des charmes bien certains. Voilà une idée-cadeau pour le mari - pendant qu'il regarde cette pin-up, ses yeux n'en fixent pas de plus dangereuses…. Sinon, les femme-poissons de Madame Moustache (ses collages ont par ailleurs fière allure), les terriblement glauques amoureux de Tristan des Limbes et enfin, cerise sur le gâteau les Noirs et Blancs de Erolf Totort  qui m'ont fait ouvrir les cordons de la bourse très raisonnablement. On ne peut pas toujours résister - et ses hommes et femmes des cavernes...

C'est jusqu'au 24 février.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 20:32

Bras-casses.jpgQuand je pense que j'ai failli ne pas voir ce travail collectif. C'est que telle une volée de perdreaux s'abattant sur un champ fraîchement semé, nos artistes se sont jetés avec joie sur le thème proposé : les bras cassés…. dans le plâtre. Nous avons l'embarras du choix entre une bonne quarantaine d'oeuvres plus sympathiques les unes que les autres. Je ne peux ici  vous mettre  que quatre exemples. Mais, l'exposition placée sous la houlette de ART AZOÏ reste ouverte jusqu'au 3 mars 2013 - Alors profitez-en.  D'autant que chacun y va de sa petite histoire, racontant dans quelle circonstance, la cassure a eu lieu.

De gauche à droite : Barek, Kasp, Gilbert et Jean Faucheur.

bras cassé 12 bras-casse-13.jpg
Bras-casse-15.jpg

Bras-casse-16.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 23:36

 

Il se situe dans le jardin des sculptures, et l'on peut y admirer " le Martyre de Sainte Agnès dans le forum romain sous Dioclétien" grande oeuvre commandée à Joseph-Désiré Court en 1858.

Ce tableau a fait l'objet d'une restauration spectaculaire en 2007, dans des conditions particulières, puisqu'en partie elle s'est déroulée sous les yeux des visiteurs. C'est le support qui a fait l'objet des premiers soins. Et le cadre. Et c'est là que je veux en venir. Car le Musée des Beaux Arts de Rouen a la chance de posséder un atelier de menuiserie capable de réaliser ces travaux si complexes d'encadrement.

Rouen-jardin-des-statues.jpg

Ne pouvant photographier certaines oeuvres comme je le souhaitais car je n'avais pas pris d'objectifs suffisamment lumineux pour travailler dans une lumière très tamisée, je me suis tournée vers l'encadrement de certains de ces tableaux qui constituent à eux seuls une… oeuvre d'art. En voici deux exemples :

 

cadre-a.jpgcadre-b.jpg

 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans de ville en ville
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 23:04

Jeanne-Puchol.jpg30 ans que ça dure.  Jeanne Puchol est une dessinatrice de bande dessinée "engagée" - Elle n'hésite pas à traiter de la guerre d'Algérie dans l'un de ses derniers albums : Charonne - Bou Kadir. Je m'y connais fort peu dans l'art de la bande dessinée mais il me semble bien que son style a évolué, est devenu plus épuré, plus "sobre", pour moi, plus "lisible".  C'est du beau dessin. En tout cas, ses titres m'intéressent et j'irai feuilleter ses albums dès que mes yeux y verront plus clairs - en ce moment, ce n'est pas le pied pour fixer longtemps des petites lettres !

 

Samedi 9 février, Jeanne Puchol rencontre ses lecteurs et dédicace ses livres.

 

PS - j'ai trouvé que le rideau vu par transparence faisait très "dynamique" à l'intérieur de la galerie.

ci-contre : Les allumés du Jazz

Jeanne-Puchol-b.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 22:38

Dominique Venière est photographe - du noir et blanc, mais aussi de la couleur… Très sobre.

Si, au premier étage nous avons des nus, le rez de chaussée nous donne une idée nouvelle de la Tour Eiffel vue sous d'autres angles. La voir si proche de la Statue de la Liberté m'a quelque peu "étonnée". Mais l'une de mes photos préférée, c'est le pied de cette statue avec cette petite feuille d'automne qui indique tout autour la présence d'un parc parisien. Le photographe sait jouer avec la lumière. Un plaisir que cette exposition.

C'est jusqu'au 17 février - l'artiste est sympathique - le voici, en pleine discussion, à côté  de ses oeuvres.

Dominique-Veniere.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 22:12

La-friche-sophie-chovaux.jpg

 

Une pensée pour les grands maîtres. Ils ont été remis en notre mémoire par quelques artistes réunis à l'occasion à La Friche. Tonio dit Jardin d'Ibidem expose quelques dessins aquarellés et des peintures sur métal pendant que Sophie Chovaux voit à sa manière les tournesols de van Gogh alors qu'Intox  jette un oeil sur La Station de Hopper. N'oublions pas le Minotaure ou le portrait de Colette… la participation de Anne Strenger et de Christiane d'Eaugonne.   Enfin, jetons un regard plein d'envie sur les bijoux de Solveig  Nacre. Beaucoup d'imagination, ne serait-ce que dans l'emploi des matériaux. Si ma bourse n'était pas si plate en ce beau mois du tiers provisionnel revu et corrigé à la hausse, je me serais laissée tenter.

La Friche Tonio
Bijoux la friche

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 21:34

33 toursAujourd'hui aucun programme - je vadrouille donc par les rues. Je trouve quelques collages intéressants. Tout neufs, certains s'abiment un peu avec ce temps humide. Je regrette de ne pas me promener avec un tube de colle car il suffit parfois de si peu de chose pour faire durer une jolie oeuvre - juste un coin à consolider - c'est ce dont avait besoin aujourd'hui un collage de Fred le Chevalier.  

Juste en face, quelle veine,  la présentation que voici. 33 et 45 tours avec l'oiseau qui s'envole.  L'oiseau sort en partie du 33 tours, l'idée est très belle. Reste à deviner quelle musique il emporte avec lui. Allez savoir avec cette maison de disques MFP … Je pense avec effroi que ma discothèque risque de finir ainsi dans les mains de la jeune génération.  Numérisez avant, s'il vous plaît….

 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 15:24

Le Grand Palais a fait fort. L'exposition méritait bien de perdre une nuit de sommeil.  Puisque le musée avait décidé pour le dernier week-end, d'ouvrir jour et nuit. C'est donc à 6 heure le matin que j'ai fait une demi-heure de queue pour voir l'oeuvre de Edward Hopper, avec café et cookie offerts gracieusement par de charmants serveurs qui remontaient la file d'attente.

L'expo :  On suit avec intérêt les influences subies par Edward Hopper (de Marquet, Degas, par exemple,) ses travaux d'illustrateur, ses gravures (peu nombreuses : 26, mais sans doute l'un des points forts de l'exposition), ses aquarelles que je préfère à tout, et enfin ses nombreuses huiles. Il était intéressé par l'architecture et les sites en voie de transformation. Ceci est très bien représenté par un diaporama en très grande dimension (de la hauteur de la galerie … 10 mètres ?) où les photos du XIXe et début XXe siècle de Paris d'Eugène Atget se succèdent avec celles de l'Amérique de  Mathey B Brady.  Les travaux d'illustration font aussi l'objet d'un diaporama de très grande dimension - ce sont des couvertures de magazines Morse Dial, Tavern Topics… travaux des années vingt…

Est-ce que j'aime ?  c'est sec…. Hopper est sec… froid….. net… c'est à prendre ou à laisser ! mais le mieux… ou le pire…. ce sont ses personnages. Il a voulu montrer l'ennui de la classe moyenne. Eh bien, il a réussi.  Tout , mais pas ça… je crois qu'on se remet de tout, d'une séparation, d'une amitié cassée, d'un chagrin d'amour, d'une erreur de jugement,  car c'est aussi porte ouverte vers de futurs bonheurs, mais pas de l'ennui. Et ses personnages en sont totalement remplis, tant et si bien qu'on a envie ou de fuir ou de les ôter de leur cadre et de les entraîner sur d'autres  chemins.hopper--a.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 05:46

Etonnant, ce Martial Cherrier - photographe mais pas que… plasticien, peut-être… En fait il nous donne une curieuse idée de notre corps - en partant du sien.

Vous verrez quoi, dans cet "Etat d'urgence"… D'abord, une belle salle de gym avec un banc de musculation. Nous voilà dans la pratique culturiste. Mais la curieuse idée de Martial Cherrier, c'est d'avoir conservé les milliers d'emballages des substances qu'il a consommées pour être beau.  Et d'avoir photographié son corps à travers ces emballages. Vues l'une après l'autre, ces photos font un de ces effets. Je me souviens des anciennes  affiches d'Air France et de ses voyages  à travers le monde… c'est …un peu pareil !  un corps  "produit" … Il est inouï avec Danone et Taillefine…. Après voilà une série où il est piqué  dans une boite, tel un papillon aux magnifiques ailes - les noms : des produits pharmaceutiques….

C'est pas tout - après avoir vu le corps  dans tous ses bons états, voilà qu'il se dégrade - photos sinistrées, indiquant la fin d'un rêve.

Mais nous voilà dans une autre salle : couleurs rutilantes, masques… en pâte d'amande… aux yeux et bouches et nez  faits de comprimés, gélules et autres pastilles…Un enchantement carnavalesque, mais dans chaque carnaval n'y a t-il pas la mort qui se rit de nous…. de notre futur.  Elle est bien là, curieusement, rappelée par toute cette pharmacologie.

Et encore une autre présentation du corps humain, plus rude celle là, évoquant des corps suspendus tels qu'on n'imagine pas pour des humains.

C'est un des quatre photographes exposés en ce moment, jusqu'au 7 avril 2013 - Ne remettez pas à demain.... car les photos étant interdites dans ce musée... je n'en mettrai même pas une, sauf cette annonce :

affichette.jpg

 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans info
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables