Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 21:24

ange-candy.jpg"ANGES ET DEMONS" c'est le titre de l'exposition qui se tient au CABINET D'AMATEUR jusqu'au 6 décembre.

Pour notre plus grand plaisir voivi les anges de Ender. Le pochoirdiste présente ses personnages soit sur du carton ondulé retravaillé et  doublé de contreplaqué, soit sur du bois. Street-artiste il n'a pas résisté au plaisir de placer l'un de ses anges en face de la galerie, rue de Candy.

Sont présents également Codex Urbanus et ses dessins à l'encre sur papier qui ont eu beaucoup de succès,  Arnaud Boisramé (sur bois  ou sur papier marouflé sur toile - technique mixte) dont j'aime beaucoup le travail,  et enfin Joanna Flatau (technique mixte sur toile ou sur papier).  Quatuor intéressant. Voici quelques photos.

C'est jusqu'au 6 décembre du mardi au dimanche (les après midi) 12 rue de la Forge Royale.

 

Ci-dessous Joanna Flatau  - ci-dessus l'ange rue de Candy

ange-joanna-flatau.jpgEnder

ange-EnDer.jpgArnaud Boisramé

Boisrame-l-ange-dechu.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 19:01

boris-vian.jpgça y est - j'ai accompli hier mon premier forfait. Boris VIAN et "L'ECUME DES JOURS"  est resté dans le RER E. J'avais l'impression de faire un abandon. Abandon d'un bouquin qui occupait mes étagères depuis je ne sais combien d'années.   Complètement déjanté, ce roman..  cruel et sans espoir. C'était l'édition 10/18 avec lequel les aventures de Colin, Chick et du cuisinier Nicolas ont fini par avoir un certain succès. Succès qui s'est confirmé avec l'entrée au collège, les adaptations au théâtre, même qu'un Russe en a fait un opéra. J'ai relu quelques pages. En fait il convient bien à notre époque qui ne craint pas l'absurde ou le non sens !


Aujourd'hui je me suis contentée de passer une bande dessinée à mon fils pour ma belle petite fille qui aime les chats.

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 19:38

cirque-arlette-gruss-25-ans.jpgPelouse de Reuilly cet après-midi - A une heure près, j'ai loupé l'arrivée de la caravane d'Arlette GRUSS - Quel déploiement de camions, remorques, caravanes sur la pelouse. Cette fois-ci on n'y mettra plus la moindre petite tente pour aller danser. L'espace est OCCUPE.

 

Atlette GRUSS,. Un gros effort a été fait cette année. Le cirque a acquis plusieurs remorques adaptées aux nouvelles conditons d'hebergement du personnel. L'investissement est lourd : 2,5 millions d'euros. Mais le cirque s'est rangé fièrement sur la pelouse sous ses couleurs blanc et rouge.

cirque-gruss-personnel.jpg

Toujours sur les routes, le personnel est important et son travail est rapide. Il faut monter très vite car les prochains spectacles débutent cette semaine même. Le cirque lui-même, la ménagerie, la tente pour les lunchs, goûters... Il y a du travail. Tout le monde s'active.

cirque-gruss-montage.jpg

Chez PINDER, c'était tout calme aujourd'hui. Pour un euro, j'ai pu aller jeter un coup d'oeil  à la ménagerie, j'ai salué, de très loin, un lion qui me regardait passer (tout du moins j'ai cru !) . Les deux éléphants passent de leur logis à leur cour. Ils grignotent quelques friandises apportées par un gardien. Un chamelle allaite un petit. Les trois chevaux fouillent dans leur paille, tranquilles. J'aperçois un animal tout en rayures - un zèbre perdu parmi les ânes.

cirque-menagerie-PINDERelephant.jpg

Il faut s'en aller. Je passe devant PHENIX - une équipe nettoie avec soin la vaste entrée - c'est jour de repos après plusieurs séances d'un spectacle présenté par le Cirque de Pékin : L'empereur de Jade.

cirque-phenix-nettoyage.jpg

 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans les itinérants - cirques
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 18:53

bibliotheque.jpgJe ne suis pas dans un jour J aujourd'hui. Il me faut chercher des documents que je ne trouve pas. Du coup, j'essaie de ranger la bibliothèque : 4,20 m sur 2,50 de haut et 40 de profondeur , d'où, quand ce sont des "poche", il y a  trois rangs sur chaque étagère.. .

Plus jeune,  j'aimais lire et les transports aidant, plutôt que de ne rien faire, c'était mieux d'avoir un bouquin dans les mains. Quand vous pensez qu'il y a eu en région parisienne 40 ans de transport.... ça fait beaucoup de livres. La cave elle aussi a sa dose. Donc il faut commencer à vider. Mais comment ?  Je ne jette pas... je ne vends pas, je ne donne pas... alors je viens de trouver mon truc : je mets dans une ou deux caisses les premiers qui partiront. Chaque soir, j'en ouvre un et je lis, un peu, ou tout s'il me plaît  à nouveau.  Le lendemain, il rejoindra l'appareil photo dans mon sac, et en route pour les images de la rue.  Au passage il y aura bien quelque part où déposer gentiment l'ami du soir qui trouvera peut être preneur. Il aura ainsi la chance d'avoir une seconde vie.

J'ai commencé hier soir : avec Nathalie Sarraute dans "Enfance" - Et voilà que Madame Sarraute  raconte son enfance russe et  parle de connaissances de ses parents qui eurent quelques difficultés avec  la police tsariste, comme son père d'ailleurs. Trop proche du passé de ma belle-famille ! Je ne peux me séparer de ce livre. Voilà qui commence bien !

Si Nathalie Sarraute vous intéresse, c'est ici.   link

 

Nathalie-sarraute.jpg Photo prise dans MAXI COURS sur google

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 20:19

Wesh--titre.jpgIl faut mettre la grosse écharpe, mais pas la peine d'emporter le parapluie. En route pour le quai  François Mauriac et le MUR du XIIIe. C'est WESH qui planche, après qu'on ait ôté les planches de SAMBRE, le  précédent artiste. Dans la trentaine, diplômé des Beaux Arts, je découvre cet artiste issu de nos banlieues. J'aime le texte que je trouve à gauche de la fresque qu'il est en train de peindre. Trop froid pour mes vieux os, je prends quelques photos et décide de repasser par là dans le courant de la semaine, car samedi prochain l'artiste remanie son oeuvre. Les villes sont des êtres vivants qui se modifient sans arrêt, n'est-ce pas. 

wesh-en-cours.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 00:14

detournementation-machine-a-ecrire.jpgSous le titre DETOURNEMENTATION, Manh Chau Nguyen  présente un intéressant travail photographique.  Photographies retravaillées, détournées, montées sur des cadres en bois qui leur amènent une certaine rusticité, j'ai du mal à exprimer le plaisir que j'ai éprouvé en regardant le travail de cet artiste qui est tout en finesse. N'oublions pas non plus les  petites sculptures  : formes féminines, dont une bi-face assez étonnante.   Deux artistes : JPM et Ernesto Novo étaient là, occupés à leur tour à détournementer chacun une oeuvre de Manh Chau. Agréable moment passé avec ces artistes au Centre d'animation PLACE DES FETES , 2-4,  rue des Lilas à Paris dans le XIXe

Si vous passez par là c'est jusqu'au 29 novembre 2013

 

Avec Ernesto Novo (à gauche) et JPM graffiti.

detournementation-jpm-photographe.jpgManh Chau Nguyen et JPM Graffiti

Detournementation-jpm-manh-chau-Nguyen.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 06:56

Pelouse de Reuilly jeudi après-midi.

PINDER s'est totalement installé et occupe largement un tiers de l'immense pelouse ... A côté du grand chapiteau parisien, celui de la tournée se dresse, plus petit mais joliment proportionné. Il accueillera les comités d'entreprise. Où sont les animaux ? à l'arrière. C'est en sortant de la pelouse et en longeant le grillage qui l'entoure que j'ai pu apercevoir le dompteur et ses lions blancs interwievé (le dompteur) par une journaliste caméra au poing. Il fera même sortir les animaux de leur cage et fera une petite démonstration - Tout jeunes et joueurs qu'ils paraissent, il s'agit tout de même d'animaux bien puissants !. Un chien passe, un lion  regarde cet heureux quadrupède libre de ses mouvements qui circule hors des grilles qui entourent les cages aux barreaux serrés. Je suis "gênée".

Cirque-chien-et-lion.jpg

Côté PHENIX on attend de pied ferme la troupe. Les décorateurs s'activent. Les éclairagistes en sont à leurs essais. Un immense écran  domine  la scène qui s'avance vers les tribunes,  altière. On projète des images. La salle habillée de rouge est splendide. C'est magique. A quelques jours du spectacle, je précise que ce cirque ultra moderne n'a pas de ménagerie et n'emploie pas d'animaux. C'est une troupe chinoise qui occupera la scène avec "L'Empereur de Jade", une histoire qui concerne les douze signes astrologiques chinois, dont le mien : je suis RAT ! Il sera donc question d'animaux, mais autrement !

cirque-projection.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans les itinérants - cirques
commenter cet article
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 21:51

Cirque-PINDER-A.jpgPour PINDER c'était le grand jour. La caravane arrivait sur la PELOUSE DE REUILLY, où se dresse déjà leur grande toile qui accueillera tout l'hiver, en même temps que les cirques PHENIX et GRUSS, la population francilienne à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Donc voici les Fans, dont je fais partie, postés depuis 8 ou 9 heures du matin, attendant de pied ferme l'arrivée du cortège. Il aura lieu vers midi. Et il faut dire que c'est un spectacle. Plus d'une trentaine de semi-remorques, traînant souvent deux énormes  remorques, parfois de grosses caravanes, qui sont attelées aussi  à des camions ou des fourgons. Tout ce monde en jaune et rouge entre sur la pelouse et se gare sans difficultés. Il y a les remorques habitations, la remorque cuisine et restaurant du personnel, les fourragères, les transports, de fauves et autres animaux vivants, les groupes électrogènes, le matériel et les engins de levage ;  un semi remorque est même adapté au transport de Mesdames les Otaries qui ne connaissent que le monde aquatique pour se déplacer.

A peine arrivés, on donnait de l'air, de la lumière et de la nourriture aux animaux, et déjà on plantait les pieux, dépliait les toiles des chapiteaux annexes, organisait la ménagerie qui sera je crois ouverte avant même le premier spectacle. Très dure vie que ce nomadisme, mais quelle organisation !

Il faisait froid, pluvieux, - le Pentax a été de bonne composition et a accepté de travailler. Voici donc quelques photos.

Cirque-PINDER-B.jpgCirque-PINDER-C.jpgCIRQUE-PINDER-D.jpgcirque-PINDER-E.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans les itinérants - cirques
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 22:00

Gregos KleinC'est GREGOS qui occupe le rez-de-chaussée et l'étage du 59 RIVOLI. Pour notre plus grand bonheur. L'artiste moule son propre visage selon diverses expressions :  affable, coléreux ... selon l'humeur. Il est bien connu des Parisiens car vous trouvez ces masques dans bien des rues, qui vous tirent la langue ou vous envoient un bisou.

Au 59, j'ai immédiatement été attirée par un masque  sous cloche de verre - un hommage à YVES KLEIN, cet artiste disparu très jeune en l962, inventeur du bleu IKB, connu pour ses peintures monochromes, ses pinceaux vivants et les moulages grandeur nature qu'il fit de ses amis. Très belle pièce.  Au rez-de-chaussée  l'artiste décline son visage en minuscules effigies, grandeur d'une fève des galettes des Rois et les assemble en portraits de face ou de profil.                                                  gregos bleu blanc rouge 



A L'étage, autre chanson - ce sont des oeuvres à deux, une très belle tradition du street art. Cinquante artistes ont participé.

Cette exposition "FACES ET CIE" dure jusqu'au 11 novembre. Si vous avez la possibilité de faire un tour au 59, vous ne serez pas déçus. En attendant voici deux ou trois photos.

 

Ci-dessous avec NOSBE et Mr PEE

 

GREGOS-NOSBE.jpgNOSBE-MR-PEE.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 06:58

phenix-rouge-et-or.jpgDu soleil sur la Pelouse de Reuilly hier après-midi.  Chez PHENIX, j'ai eu la grande chance de pouvoir circuler à l'intérieur de ce village de toile. Les métiers à l'honneur : couturières, décorateurs, menuisiers, électriciens. Gradins et sièges sont quasi installés, la scène est bien avancée, les tapis commencent à recouvrir sols et escaliers.Tout cela repose sur une forêt de supports entourée  d'une grille , laissant un couloir circulaire de passage entre ce grillage et la toile extérieure. Les normes de sécurité sont draconniennes  ne laissant aucune place au hasard, ni dans le choix des matériaux, ni dans les normes de construction.

Quand la troupe arrivera, elle aura sa cuisine, sa cantine, ses sanitaires,  et évidemment ses loges : côté hommes, côté femmes, à côté des locaux  destinés aux différents techniciens qui gèrent troupe et spectacle. 

Côté technique, là aussi il faut de la place et pour l'atelier des décors en dur, et pour la couturière qui trône au milieu d'énormes rouleaux de tissus et de caisses de passementerie, et pour le stockage, et pour l'outillage. Les ouvriers et les techniciens ont aussi leur cuisine, leur cantine, leurs sanitaires - il y a l'accueil, les bureaux, et la Direction. . Il y a aussi, les caravanes où demeurent une partie du personnel qui reste sur place. C'est en fait une véritable usine  qui se monte, avec cette particularité qu'elle est éphémère, qu'elle va accueillir des dizaines de milliers de personnes pendant trois mois, public qui vient se distraire et pour lequel on doit être beau.

phenix-salle.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans les itinérants - cirques
commenter cet article