Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 09:36

Beauvais-st-pierre-balancier-central.jpgToute à ma joie d'avoir vu cette exposition sur la tapisserie à la Galerie nationale de la tapisserie, je n'ai pas ajouté un mot sur les autres merveilles de Beauvais. Et pourtant. Quand je suis arrivée, ne connaissant rien de cette cité, je me suis précipitée au Syndicat d'initiative. Une charmante dame m'a munie d'un plan, de quelques dépliants correspondant à mon attente et m'a surtout conseillée de me rendre à la Cathédrale Saint Pierre où allait se mettre en mouvement l'horloge astronomique. Vous déboursez 4 euros et vous avez droit à une visite guidée : j'entends par là, assis en face de la merveille, vous écoutez et suivez les éclairages qui vous guident dans ce meuble animé de 12 mètres de haut.  L'inventeur de cette horloge : Monsieur Vérité qui l'acheva en 3 ans dans son atelier de Beauvais : 90,000 pièces, 52 cadrans, 68 automates, le tout enchassé dans un meuble très richement décoré de 2,82m de profondeur. Il réunit là tout ce que l'on savait en 1865 sur l'astronomie.  Photos avec une ou deux en plus pour les vitaux de Saint Pierre puis de Saint-Etienne, une sur une collégiale en ruine et enfin n'oublions pas Jeanne Hachette qui remonta le moral des troupes du royaume de France  contre les Bourguignons du Téméraire... (là, je lui en veux un peu, bonne bourguignonne que je suis).

Cadran central 

Le grand cadran avec le Christ maître du temps et les 12 apôtres

Vitrail de Saint-Pierre

Eglise Saint Etienne

Collégiale

Jeanne Hachette

 

beauvais grand cadranbeauvais-vitrail.jpgBeauvais-st-etienne.jpgcollegiale.jpgbeauvais jeanne hachette

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans de ville en ville
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 07:06

tapisserie-metier.jpgBEAUVAIS 350 ANS PORTRAITS D'UNE MANUFACTURE.

Superbe exposition mise gratuitement à la disposition du public dans la Galerie nationale de la tapisserie. Sont présentées quelques 90 oeuvres réalisées par les lissiers de la ville. Se répondent avec bonheur les  anciennes et les nouvelles, selon les thèmes très divers de cet art  : les jeux, la guerre, l'animal, l'oiseau, les fleurs, le travail ou le sport..Le mobilier national a permis d'exposer de forts beaux meubles : fauteuils et canapés, paravents et pare-feu, tapisseries murales. Chaque oeuvre est annotée de nombreux renseignements  : titre, nom de l'artiste, date mais aussi le pourquoi, sa signification, ce qu'on ne trouve pas toujours... C'est que l'ouvrier lissier travaille en symbiose avec le créateur du carton !  La galerie elle-même est très intéressante. Aux pieds de la Cathédrale Saint-Pierre, elle fut créée à l'initiative de Malraux et inaugirée en 1976.  Lors de sa construction on découvrit des ruines gallo-romaines qui sont judicieusement exposées derrière d'immenses vitres. C'est jusqu'au 24 août. Photos :

 

Tapisserie-ruines.jpgtapisserie--joie.jpgtapisserie-perroquets.jpg

tapisserie-ca-sent-bon.jpgNote concernant "ça sent bon" (photo ci-dessus) c'est ainsi qu'étaient expliquées la majorité des oeuvres.

Tapisserie expli ça sent bon

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans de ville en ville
commenter cet article
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 09:25

somme-vue-generale.jpg1er août 1914 - mobilisation générale de 3,780,000 hommes en France... le tocsin a sonné  le ler août 2014 dans toutes les églises d'Amiens à l'occasion du centenaire de ce triste jour.  Il fait soleil et pas trop chaud. Idéal pour les touristes. Nous nous promènerons en centre ville, puis dans le quartier Saint Leu dit  la petite Venise et enfin dans les hortillonnages. Voici quelques photos.

La cathédrale,

La tour Perret vue de la gare

Vitrail cathédrale

Détail extérieur église Saint Leu

Petite Venise - les canaux

Les hortillonnages.

 

 

somme--perret.jpgSomme-vitrail-cathedrale.jpgsomme église saint leu
somme-petite-venise.jpgsomme-hortillonnage.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans de ville en ville
commenter cet article
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 16:48

communards-jacques-villegle.jpgUne exposition dont le thème est la Commune de Paris a lieu en ce moment à l'orangerie du Jardin du Luxembourg à Paris sous le titre :"Regards contemporains sur la Commune de Paris - 1871". Evénement historique souvent survolé,  sinon négligé dans nos vieux manuels d'histoire; Et pourtant. Du 18 mars au 28 mai 1871 le peuple parisien s'est révolté contre le gouvernement de Thiers qui l' a trahi en signant l'armistice avec la Prusse dans des conditions extrêmement dures. Cette révolte a mené à espérer une vie culturelle et sociale meilleure  et nombreuses sont les décisions qui ont été prises dans ce sens. Elles n'ont pas eu le temps d'exister mais  restent  toujours d'actualité.  Un petit livret, vendu 3 euros fait une synthèse particulièrement claire de ce qui s'est passé pendant ce terrible trimestre qui s'est soldé par des milliers de morts, d'exilés et de déportés.

L'exposition a été organisée par "LES AMIS DE LA COMMUNE DE PARIS", créée par les Communards de retour d'exil en 1882. - C'est donc la plus ancienne organistion du mouvement ouvrier français.

Voici quelques photos , mais avant, je rappelle les collages vus pen 1972 rue Denoyez avec des citations d'Elisée Reclus. Ce géographe libertaire s'était engagé aux côté des Communards, dans la garde nationale. Hommage à lui.

Jacques Villeglé.

 Alain Frappier -320 photos sur bâches de communards (Appert fut le premier à fixer par la photo l'image des prisonniers)

Cahier de Jérôme Gulon (certaines petites mosaïques rappellent des figures célèbres, telle Louise Michel, dans les rues de la Capitale).

Hervé Roche - ces douze tableaux rappellent douze fusillés allongés dans leurs cercueils, représentés sur une photo du Musée Carnavalet.

La petite brochure incontournable.

 

A l'orangerie du jardin du Luxembourg - jusqu'au 3 août. gratuit.



photos-des-communards.jpgcahier-de-Jerome.jpgCommunards Hervé Rochehistoire-commune.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans social
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 12:37

patch-missouri-star.jpgEn voilà une histoire. Quand on a pris l'habitude de s'échapper de son appartement pour aller vadrouiller dans les rues de la Capitale ou dans quelques galeries alléchantes, difficile de se retrouver à l'ancre, entre quatre murs. Mais rien n'est perdu. D'abord on retrouve son chat et ses voisins et amis. Et en avant les parties de dominos ou de dames. Et puis les étagères ne manquent pas d'ouvrages (dits de dames, mais c'est une image dépassée) ... en cours depuis longtemps. Alors, c'est reparti. On termine les robes pour un été improbable et on ressort le patchwork qu'il faut quilter. Certes l'impasse sera faite sur les petits points MINUSCULES - je ne sais pas faire ! à grands points ce sera.Na...  photos.

 

Missouri star

la couronne de David

Old Tippecanoe

montage avec Echelle de David

 

patch-david.jpgpatch-old-tippecanoe-copie-1.jpgpatch-jacob.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 22:01

monstre.jpg6 juillet 2013 - 6 juillet 2014 - un an jour pour jour, la rue Geneviève Tailleferre est investie par les street-artistes. Et en avant pour de nouvelles fresques. Ils sont huit ou dix, réunis sous le sigle CULTURE PAS SAGE,  sigle qui orne le dos des tee-shirts mis en vente pour nourrir la petite association à qui l'on doit cette initiative. Voici quelques photos - le genre est différent par rapport à l'an dernier. En 2013, l'Amérique latine était à l'honneur avec son coq musicien, ses couleurs dynamiques et plutôt une joie de vivre. Je ne retrouve pas cette ambiance dans le mur 2014 - Les fresques sont très belles, mais c'est un petit monde désenchanté ou cauchemardesque qui apparait parfois sur le mur.  Pas seulement, mais quand même.. Alors que le vrai cauchemar - qui peut être fait peur encore -  s'étend le long du trottoir roulant du Métro Montparnasse, dans une immense bande dessinée très sobre et très documentée qui, imperturbablement,  suit la journée du 1er juillet 2016 où s'est déroulée la bataille de la Somme faisant quelques 20000 morts en un seul jour. Mon billet ce soir n'est pas très gai. L'avenir ne l'est pas non plus, surtout si l'on baisse les bras. ou si l'on devient fataliste... et qu'on ne met pas son masque alors que les bombes aérosol sont dangereuses.

Photos : deux fresques de la rue Germaine Tailleferre - dernière planche de la bande dessinée de Joe Sacco à Montparnasse "la bataille de la Somme - 1er juillet 1916"

sans-masque.jpg1916-6.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 12:10


pavillon-des-canaux-retro.jpgPas trop chaud, pas trop pluvieux, temps idéal pour se promener le long du Canal de l'Ourcq. Des découvertes intéressantes. Puis un arrêt au Pavillon des Canaux, 39 quai de Loire.  Un ancien pavillon classique qui se voit de loin. Très habilement habillé de belles fresques par Alëx One et Supa Kitch. une gentille terrasse, des fleurs, des arbres, de la verdure.  Et juste en face, à quelques pas, le club nautique encourage une ribambelle de gamins à s'essayer à l'aviron. Beaucoup de filles.

Petit café à l'intérieur puis visite du site. La décoratrice a laissé sa vocation à la maison, chaque pièce reste indépendante, agréablement meublée.Chacune (même la salle de bains) est apte à recevoir qui veut se restaurer ou même un peu bosser (je pense aux étudiants) Atypique et sympathique, voici quelques photos.

Pavillon-des-canaux-terrasse.jpgpavillon-des-canaux-rdc.jpgpavillon des canaux ler étagepavillon-des-canaux-canoe.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 08:25


Aum-mains.jpgHier, dimanche, Maxime AUM recevait ses amis à l'atelier-galerie LAOUTEC autour d'un buffet très copieux : c'était  le décrochage de ses toiles. Le street artiste a en effet quitté pour quelques jours les collages externes  qu'il affectionne pour nous donner tout un éventail de son talent. J'aime bien ses dessins sur Canson, enlevés d'une main sure avec un outil curieux qu'il appelle torche, ses petites ardoises, ses disquettes surgissant des profondeurs de la nuit, ses toiles enfin dont  j'ai essayé de faire quelques photos. Notre street-artiste va retourner dans la rue ragaillardir nos murs. Bonne route à lui.

aum disquette

Aum--Ardoise.jpg

Aum--Bleu.jpg

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 06:15

portiere-Wolfrang-Krell.jpgAu sous-sol du 4 rue Martel, dans le Xe arrondissement, la galerie Wallworks expose des portières de voiture. Toutes custmisées. L'effet est très intéressant. Elles ont été confiées à  huit artistes : quatre Français, quatre Allemands, qui ne nous sont pas inconnus: Chanoir, Kouka, Nebay, Stew...Base 23, Cren, Wolfgang Krell, Poet. Les portières appartiennent à des voitures cultes : La Renault 4 et la Traban de l'ex-RDA. L'espace est vaste : 140 m2,  bien éclairé, l'effet visuel est léger et gai. La Galerie a opté pour un prix unique, donc il n'interviendra pas dans le choix qui est vaste : une bonne trentaine d'oeuvres. J'ai aimé. Voici quelques photos. 

ci-dessus Wolfgang Krell

ci-dessous : Nebay - Stew, Cren.

 

C'est jusqu'au 20 septembre.

portière nebay-copie-1portière stew-copie-1

 

portière Cren

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 08:01


ms barqueLe temps passe, la société fait d'immenses progrès... techniques. Nous sommes passés de la plume d'oie au traitement texte et pas besoin du coursier pour vous envoyer mon message, les réseaux sociaux vont plus vite... Mais pour le reste...

Ce blog a été conçu primitivement pour faire connaitre un auteur, Mamine Sibiriak, le Zola ouralien, aux lecteurs de langue française car les éditeurs l'ont boudé. C'est bien dommage. Aujourd'hui je regarde des sites russes et je trouve quelques dessins qui illustraient certains de ces récits concernant le transport des métaux sur la Tchoussovaya - (les bateliers de la Volga, si vous voulez, mais en pire) - Donc photos, et si vous avez un peu de curiosité vous allez au début de ce blog. Sibiriak est peut être un auteur du XIXe mais il reste malheureusement fort moderne, ce n'est pas moi qui let dit. Tout plie encore et encore devant notre grand seigneur l'argent. J'ai raconté une vingtaine de ses nouvelles, dont la première est celle-ci, véritable reportage sur le transport des matières premières qui ont fait la fortune de la Russie : le fer, le cuivre. D'autres ont trait à l'or et aux pierres précieuses. C'est à votre disposition, mes chers lecteurs, à partir d'août 2009, début de ce blog.

 Les combattants - le flottage sur la rivière Tchoussovaya (1)

 

Barque sur la Tchoussovaya (ci-dessus et ci-dessous)

photo d'époque

carte indiquant les rochers sur la Tchoussovaya dont les fonds dangereux ont été aplanis et ouverte aux maintenant au sport nautique. Son cours a été régulé et l 'arrivée sur Perm est une vaste réserve d'eau.

ms-rocher.jpg


ms-photo.jpg

ms-tchouss.png

 

 

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature russe
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables