Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 10:38

cirque-gruss-salle.jpgAlors que j'allais simplement faire quelques photos sur la pelouse de Reuilly, j'ai eu la chance de pouvoir assister à une représentation du cirque GRUSS, grâce à un spectateur qui ayant deux invitations pour lui tout seul a eu la gentillesse de faire profiter quelqu'un (donc moi qui passait par là) du billet inutilisé.

Très différent de PHENIX. Ici il s'agit d'un cirque classique : mâts internes,  piste ronde, pas de décors. Un orchestre. J'étais très bien placée.  Spectacle viril. Musique énergique. Des artistes solides. De bons numéros, une bonne présentation par un Monsieur Loyal attachant. Des numéros de clown allant, selon l'artiste, du tendre au dur mangeur de feu (très bon). Je n'ai pas boudé mon plaisir.

Par contre, comme tout cirque à l'ancienne il y a les animaux. On a présenté chevaux, dromadaire ou chameau  (je me trompe tout le temps) zèbres et ânes à la grande joie des petits, puis sont arrivés, cage à l'appui, les grands fauves - beau numéro de dressage par le dompteur, puis quatre éléphants. Mais là je suis gênée. Non, ces animaux-là,  magnifiques à voir, ne sont pas fait pour nous saluer et nous distraire. Il y a maldonne : dressage, voyages incessants, plusieurs représentations quotidiennes,  cages toujours la cage, autrement dit la prison, même si la nourriture est bonne et la paille soigneusement changée. Non, chacun sa place. Ce sont des animaux faits pour les grands espaces. On doit arrêter ça. Quant à ceux qui les soignent et ceux qui les dressent, leur connaissance de ces grands fauves ne devraient pas être perdue pour tout le monde.  Quand il le faudra, le Cirque Gruss  saura très bien remplacer ce type de numéro. C'est un bon cirque. S'il passe par chez vous, vous aurez du plaisir à regarder ce spectacle.

(ci-dessus la salle après le spectacle - ci-dessous - les fauves.)

cirque-gruss-fauves.jpgcirque gruss éléphant

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans les itinérants - cirques
commenter cet article

commentaires