Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 20:18


vernissage-moretti.jpgJe n'étais pas hier au vernissage chez Moretti & Moretti. Ma visite sera pour aujourd'hui. Je sonne donc  en début d'après midi Cour Bérard où se trouve la galerie. Une charmante dame vient m'ouvrir. Je viens voir les toiles de deux peintres que j'apprécie : IZa Zaro et Epsilon Point. Je ne connais pas le travail des deux autres : Freddish et Cesto. Je veux prendre des photos : manque de chance, je n'ai plus de batterie. Mon Iphone suffira. Nous sommes seules. Ma charmante hôtesse me propose alors de visiter le sous-sol. Ah ?... Etonnée je la suis. Et quelle n'est pas ma surprise de me retrouver face à des vestiges de l'ancien Hôtel des Tournelles que la Médicis prénommée Catherine fit détruire après la mort de son époux Henri II (qui se fit d'ailleurs sacrer dans cet endroit même).

Hôtel  où l'on ne s'ennuyait pas, semble-t-il : mariages, signatures de traités et même, paraît-il, représentation de la danse macabre en 1451 devant le Duc d'Orléans. Aujourd'hui, on rêve devant quelques escaliers, l'emplacement du garde qui devait avoir une épée, la cave voûtée, les murs si épais...  Côté art, on y trouve, sur le sol, des traces d'une peinture de Larrivaz. On remonte le temps !

Mon hôtesse m'a gâtée avec quelques petites affiches.  J'ai mon idée sur leur emploi. Je reviendrai voir les oeuvres des quatre artistes et je ne manquerai pas de vous en parler.   En attendant droit sur GERONIMO de Gatlif au Cinq Caumartin. Là non plus je ne regrette pas.

ci-dessous, la place du garde, un escalier...

moretti-garde.jpgmoretti-escalier-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article

commentaires