Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 03:51


anonyme 5Rien n'est impossible… Il y a quatre jours ma route a croisé un peintre - pas tout jeune - qui travaillait tranquillement.  Non, il n'était pas du mouvement street art. Mais son ouvrage faisait environ  3 x 4 m et n'entrait pas dans son nouveau logis. Donc il avait décidé de travailler… dans un passage, sur un mur.  Thème du collage : les joueurs d'échecs. Sur un fond de coton il assemblait des petits bouts d'un papier qu'il avait auparavant crayonné en noir de différentes façons.  Sa plus grosse crainte : la pluie… Protection contre le recouvrement par les graffeurs : une minuscule étiquette "collage en cours". 

Je suis passée tous les jours.   Il n'a pas plu. L'ouvrage a été respecté. Les dernières retouches faites, après quelques hésitations, il décida d'emporter le soir même son ouvrage. Pour ce faire, malgré l'heure tardive et la fatigue,  il découpa soigneusement  le tableau en seize parties égales… qui sont rentrées certainement sans difficulté dans son logis.    

 Je ne connais pas son nom.

(ci-dessus, l'ouvrage découpé prêt à être enlevé)

Anonyme 6

Anonyme 4

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables