Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 12:04

 

    Sur un site russe je trouve un article en ce sens. Mamine-Sibiriak démontre que  la  Russie du XIXe siècle a ouvert un chemin à un monde d'individus pour qui la principale raison de vivre était d'amasser de l'argent, tant et tant,  que celui-ci les entourait de plus en plus comme une coquille. Et celle-ci devenait tellement épaisse qu'elle était une carapace qui ensevelissait l'homme vivant." Etonnamment moderne, n'est-ce pas ?" dit l'auteur de l'article.

    Mais il y a autre chose que Mamine décrit et qui m'a frappée : il a bien vu aussi qu'on ne construit pas seul une fortune, et non sans faire de casse.  Il pousse le bouchon loin dans "Socrate Ivanytch" : comment un ancien serf qui pouvait faire tout autre chose se met loyalement et totalement à la disposition de son "millionnaire"  pour l'aider  à conserver sa fortune  alors qu'il n'en tire finalement rien pour lui-même, qu'il rend ainsi la vie encore plus difficile à ceux qui travaillent durement dans les usines où lui-même a vécu , et même qu'il nuit à l'économie du pays en protégeant une industrie vieillissante et non rentable.  Tout cela pour être jeté comme un mouchoir usagé quand il n'est plus utile….

 

Mamine Sibiriak - Socrate Ivanytch (1)

Le site russe est le suivant -

  http://www.mamin-sibiryak.ru/

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature russe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables