Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 21:35

pathe-gramophone.jpgEn septembre dernier, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé a inauguré son nouvel espace  à l'emplacement de l'ancien théâtre des Gobelins. La façade de l'immeuble a été sculptée par Auguste Renoir, mais la suite est l'oeuvre très moderne de l'architecte Renzo Piano. Cette fondation ne concerne pas les films, mais toutes les archives juridiques et administratives, toutes les publicités et bien sur tous les appareils et accessoires fabriqués par la marque qui a été présente depuis les débuts du cinéma, alors que sa première activité concernait le phonographe.

Arrivée en ce lieu un peu par hasard j'ai découvert l'exposition temporaire sur les cinéromans (1922-1928),  la galerie des appareils cinématographiques (150 appareils conçus entre1896 et 1980) remarquablement présentés, et enfin, cerise sur le gateau, j'ai assisté à la seconde représentation de la journée dans la confortable salle de projection  : pas moins de 21 tout petits films de quelques minutes produits par Pathé dans les années 20 :"Pathé autour du monde" - Nous avons été de la Chine au Maroc, de Split en Dalmatie à Mostar en Herzegovine, de Tibériade au vieux Caire, du Lac de Come à Porto.... Voyage extraordinaire, en couleur. Et là aussi un magnifique plus. La projection était accompagnée au piano par un élève de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel qui a été fort applaudi.

pathe-cineroman.jpg

 

pathe-petits-films.jpg

 

pathe-toit-jardin.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans cinéma
commenter cet article

commentaires