Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 13:17

 


Chartre--tertre.jpgUn petit train qui part de Montparnasse. Attention, par la ligne 4 du métro des kilomètres de couloirs - faut prévoir. A peine une heure de trajet et vous voilà en Eure et Loir, à Chartres, préfecture du département, capitale de la lumière et du parfum.

La ville se construit un nouvel hôtel de ville. Faut dire que si la mairie  bénéficie du superbe Hôtel Montescot depuis 1792, le logis des services administratifs place des Halles n'était  du tout à la hauteur de la ville !. 

Quand on dit Chartres, on dit Cathédrale. Inoubliable et inoubliée : les groupes de touristes arrivent en bandes serrées. On les installe sur des chaises et ils ont droit  à toute la science de charmants(es) guides. Sauf que les chaises, ils m'en ont même mis sur le LABYRINTHE. Une rareté ! il date du XIIIe siècle, contemporain de la construction de la cathédrale : 12,88 m de diamètre, 261,50 m en le parcourant (mais avec les chaises, pas moyen de parcourir !).

Donc quelques travaux en cours dans cette merveille à la lumière bleutée. Je n'en dirai pas tant pour l'ex abbatiale St Pierre, autre chef d'oeuvre architectural, connue également pour ses beaux vitraux.  On y fait des fouilles archéologiques, et j'ai remarqué un filet qui protège les fidèles de chutes émanant du plafond. 

Ville haute, ville basse - les réunissant  : des rues pentues en escaliers qu'on appelle ici tertres. Les bords de l'Eure sont photogéniques avec les ponts bossus et  les vieux lavoirs.

Il y a plus encore, ne serait-ce que l'architecture des vieilles maisons,  le marché aux légumes, le musée des beaux arts avec un un résident de prestige : Vlaminck. 

De rue en rue je trouve pas mal de logements à louer. cela  correspond peut être à la perte de population que subit cette ville au profit sans doute des communes environnantes. Il semble que ce soit aussi une ville de retraités. Pour les autres  l'emploi se trouve souvent à.... Paris.

Dire que j'allais oublier les fresques - mais ce sera pour un autre billet.

Et tout ce que je n'ai pas vu ! en plus que,  comble de l'émotion, j'avais perdu mon cher Pentax avec 500 photos prises dans la journée (j'en ai déjà jeté 20 %), mais je l'ai retrouvé dans le quart d'heure. Ouf.

 

Photos  du tertre St François (ci-dessus), de l'Hôtel Montescot, de l'Eure,  du labyrinthe, du marché aux légumes, de l'ancienne abbatiale Saint-Pierre .

Chatres-hotel-Montescot.jpgChartres-l-eure.jpgChartres-Labyrinthe--cercle.jpgChartres Labyrinthe milieuChartres-Marche-aux-legume.jpgChartres-St-Pierre-filet.jpgChartres-st-pierre-detail.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans de ville en ville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables