Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 23:08

Borondo-3.jpgUne exposition d'exception. Un étonnant traitement de la planche, du bois, de la fenêtre ou de la porte récupérées sur laquelle viennent s'inscrire, se fondrent des êtres humains. Ils prennent ainsi une valeur, une consistance, une force qu'on a peine à définir. Je ne sais pourquoi, je me souviens de la religion de l'Egypte ancienne qui voulait, selon l'époque que l'homme soit pétri dans la glaise ou taillé dans le roc. Ou fragile, ou trop dur ! Ici ce n'est ni l'un ni l'autre. La fermeté du dessin sur ces solides planches donne une idée de force tranquille, inexorable, d'un homme (ou d'une femme) redevenu être humain dans son intégralité. Ce qui surprend sans doute à l'époque ou nous sommes échantillonnés en classes sociales, en consommateurs, travailleurs, etc. C'est vraiment intéressant et déroutant.

 

(jusqu'au 13 avril 2013 - 7bis, rue René Goscinny).

 

Ci-dessous   détail.

 

Borondo-2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans galeries classiques
commenter cet article

commentaires