Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 19:57

shirlley afficheIl passera au 5Caumartin jusqu'à mardi, après je ne sais pas. SHIRLEY (un voyage dans la peinture de Edward Hopper) est une surprise, un film hors norme.

J'ai vu l'exposition consacrée à ce peintre en février 2013,  au Grand Palais, de nuit, car la demande était très forte. Ce film me replonge dans l'atmosphère qui s'y dégageait . Mais quelque peu différemment. Je ne saurais expliquer l'effet que donne la présence de Shirley - la femme du peintre -  belle et glaciale, au milieu des décors léchers, statiques, immuables, rendant au détail près ce que représentent les toiles. Lors de l'exposition, j'étais frappée par la sorte d'ennui qui se dégageait de cette vie américaine que l'on voulait nous montrer. Cette fois-ci, c'est plus fort et perturbant: J'ai ressenti l'obsession du passé, l'inexistence du  présent qui nous file entre les doigts et l'avenir qui se présente comme un billet de chemin de fer sans destination connue. Très beau film, vraiment étrange. Et quand Shirley reste pensive, devant la scène, à l'entr"acte, sur ce fond de "trois petites notes de musique", les larmes vous montent aux yeux.

 

Tiré du film

Shirley-devant-la-fenetre.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans cinéma
commenter cet article

commentaires