Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 00:45

                Le vol des chevaux  était  une calamité pour le monde paysan. Pire que le vol d’une voiture aujourd’hui car l’animal était un « trois en un » : moyen de locomotion dans un pays qui ne compte pas les kilomètres,  transport des pondéreux, et tracteur pour labourer le champ ! Le vol de chevaux revient dans plusieurs récits de Mamine, par exemple dans « La mine numéro Six ».  Nourrir l’animal est parfois  plus important que la faim dont souffrent les enfants , cela est évoqué dans  « Un petit morceau de pain noir ».

          Spirka qui s’occupait si peu de son cheval venu d’on ne sait d’où, n’avait certainement pas bonne presse dans son village d’autant qu’il est veuf, seul et alcoolique. Mamine le met « dans la catégorie des ruraux superflus »,  situation sociale difficile, comme celle de ces « femmes de soldat » qui s’enfoncent elles aussi dans le malheur quand le mari est appelé au loin pour de longues années. Il y en a deux dans le village de Spirka et Mamine, par la voix de Dounka,  les évoque de façon équivoque quand à leur rôle social.  Quant aux migrants, les verstes ne leur faisaient pas peur :  venus de Ryazan, ils n’avaient fait que la moitié du chemin vers  Tomsk   - et ils leur restaient quelques deux mille kilomètres à faire.

         Enfin, ce que dépeint avec finesse l’auteur, ce sont les sentiments qui, peu à peu, se font jour, tant chez la jeune femme que chez notre mauvais garçon qui a bien failli très mal se comporter quand il a « ennuyé » cette Dounka.   Il nous a introduit dans un monde paysan patriarcal et rude,  peu habitué à analyser ses sentiments.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature russe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables