Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 09:45

Dépeindre la réalité de son époque n’empêche pas de s’amuser un peu-

Les seules références géographiques réelles que nous propose Mamine Sibiriak dans ce récit sont Ekatérinbourg, le lac Chartach et la rivière Iset. Quant aux autres sites et noms des personnages, est-ce la fréquentation d’Internet et les pseudonymes utilisés qui orientent mes réflexions, mais je crois bien que la rivière Pritchinka peut se traduire par La Raison, le Motif ou la Cause, comme le village du même nom. Elle est un affluent du grand Soulat  qui se rapproche fort de « promettre monts et merveilles ».

Pour la Maison administrative de Piatachkovoï qui distribue les parcelles, traduisez en français « la pièce de cinq kopecks ». 

 Flégont’ Sobakine (chien) et la dame Mogilnikova    (fossoyeur) vont fort bien avec ce moujik ivre-mort appelé Spirka, nom qui rappelle quelque chose comme « lampe à alcool »,

Quant à l’homme beau et tout et tout qui représente les intérêts de notre dame Mogilnikova– on va le rencontrer dans le prochain épisode  - on l’appelle « l’Aléoute » - comme les anciens habitants de l’Alaska fort liés jadis avec les Russes - nom prédestiné puisque ce personnage veut aller chercher de l’or en Amérique.

 

 

 

 

(Cliquez sur "suivant" en bas, à droite)

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans littérature russe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables