Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 23:24

J'aime bien le travail de Ernesto Novo. Et ça me faisait mal de ne pas avoir vu l'exposition "HEROES" qui se terminait chez Art Bref, au 34 rue Broca à Paris , là où exposa Jérôme Mesnager en 2015. Hop, dans le RER. Parcours du combattant - cause accident grave de voyageur dans le métro. Arriverai-je avant la fermeture car c'est le dernier jour ! Oui. Je salue et me voici suis tout de suite happée par la grande toile où sont rassemblés tant de peintres... et deux peintresses : Frida et Nicky.

Il a fait fort Ernesto. C'est super-chouette.  Voyons qui je connais. Quelques uns me rappellent de vieux souvenirs -  Klimt, j'ai un superbe livre dans ma bibliothèque, cadeau d'un fournisseur pour me remercier de lui avoir signalé une "petite erreur" à son désavantage dans un devis. Faut être correcte ! Warhol - alors lui, j'ai le supercatalogue édité à l'occasion de l'exposition qui eut lieu à Monaco en 2003, cadeau d'une amie :  avec ses 6 kilogs ! difficilement déplaçable. Elle était essoufflée mon amie après les cinq étages sans ascenseur en arrivant avec son paquet-cadeau ! L'Américain Pollock - Chez nous aussi on a eu un peintre (qui venait de Russie) qui peignait par projection, non sur des grandes toiles, mais sur de très longs  rouleaux Canson qu'on étalait sur les routes, même que c'était ma voiture qui parfois l'a transpoté, le rouleau... et puis Keith Haring, quelle superbe exposition qu'on a eu il n'y a pas longtemps à Paris, avec le droit de tout photographier, en plus, chose qui n'existait pas dans mon jeune temps, Et Picasso, dont j'aime la peinture et pas le caractère. Et puis Dali : ma première rencontre, en 1959, avec le surréalisme, devant son tableau - le piano et les têtes de Lénine.J'étais tétanisée !

On peut y passer des heures, devant le tableau, je parle de celui d'Ernesto. Fallait y penser. Et quel travail il a fait, sur le vêtement de... de Henri de Toulouse Lautrec ! plusieurs jours de travail pour ce vêtement... inattendu avec les binocles !.

D'autres belles oeuvres. Du beau travail. Quelques dessins,  des meubles décorés... et c'est là où je vois les hommes blancs de Jérôme Mesnager.

Je repars toute heureuse, et cerise sur le gâteau, à St Lazare mon musicien  des rues andin à la flute de pan est là .. Sourires.  Je ralentis mais je ralentis, je ralentis  le pas pour entendre le plus longtemps possible cette musique que j'aime bien. La vie est parfois pleine d'étoiles.

 

ERNESTO NOVO chez ART BREF.
ERNESTO NOVO chez ART BREF.ERNESTO NOVO chez ART BREF.
ERNESTO NOVO chez ART BREF.ERNESTO NOVO chez ART BREF.
ERNESTO NOVO chez ART BREF.ERNESTO NOVO chez ART BREF.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables