Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 17:12
Honfleur - 23e festival du cinéma russe. 24-29 novembre 2015

Un petit tour en Normandie, à HONFLEUR plus précisément. Du 24 au 29 novembre s'y déroulait le 23ème FESTIVAL DU CINEMA RUSSE, au Cinéma Henri Jeanson et au Grenier à sel. Programme chargé : huit longs métrages en compétition, auxquels il faut ajouter deux films supplémentaires en catégorie Début, cinq en catégorie Panorama, trois en catégorie Hommage, deux en avant première, cinq en catégorie Rétro. il y avait aussi quelques documentaires, des contes russes au Petit Grenier et des dessins animés à la Médiathèque. Bref de 10 h30 à 23 h30 il y avait de quoi faire.

Je n'ai été au cinéma que le soir et n'ai donc vu que deux films en compétition : FRERE DEYAN de Bakur Bakuradze (inspiré des derniers mois d'un général fuyant le tribunal international de l'ex Yougoslavie) et ADIEU MOSKVABAD de Daria Poltoratzkaia (une jeune inspectrice et un Tadjik doivent démasquer un réseau de vendeurs de faux papiers). Pour ce dernier, Maria Maskhova et Jawahir Zakirov, ont reçu le prix du meilleur acteur et de la meilleure actrice.

Par ailleurs j'ai été séduite par Le temple souterrain du communisme de Minaev, documentaire sur le métro de Moscou qui, justement, était l'emblème de ce 23ème festival.

Le carosse vert de Assadouline est intéressant. Quand la vie familiale dérape ! J'ai beaucoup aimé La robe bleue de Minaev :( un fils découvre la vie de sa mère avant sa naissance) et aussi l'étrange Syndrome de Pétrouchka de Elena Hazanov (la marionnette l'emportera t-elle sur Lisa, sa femme bien vivante ?)

Enfin, dure et sujet à réflexion, La bataille pour Sebastopol de Mokritski (l'histoire réelle de Liudmila Pavlitchenko, tireuse d'élite sur le front de Sébastopol. Ce sont 309 Nazi qui perdirent la vie devant le canon de son fusil.. et elle n'avait que 25 ans. Reçue par Mme Eleonore Roosevelt, son intervention à une conférence fut sans doute décisive pour l'issue de la seconde guerre mondiale.

Enfin, j'aillais oublier - Galerie Danielle Bourdette, une exposition des photos de Georgy Rozov sur le métro de Moscou complétait ce programme.

Expérience intéressante. Bonne ambiance, le badge de 20 euros qui permettait de voir l'ensemble des films était accompagné d'un luxueux programme. Etant donné les événements tragiques de Paris, ce festival qui, parait-il, a failli être annulé, s'est déroulé sous une surveillance serrée.

Honfleur - 23e festival du cinéma russe. 24-29 novembre 2015Honfleur - 23e festival du cinéma russe. 24-29 novembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables