Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 07:29
PIOC Ppc au Cabinet d'amateur

Le travail de PIOC Ppc se découvre lentement. Certes, chaque toile superbement travaillée "explose" dès que l'on a passé la porte. Mais il ne faut pas s'arrêter seulement à cette heureuse impression. Regardons de plus près, et là, on se pose des tas de questions. Sur la technique : de l'acrylique. Oui, mais encore : collage de fonds élaborés , au-dessus pochoirs, non... là c'est du papercut. Net, Mais comment il a fait. Alors on se creuse les méninges. Oui, il a certainement fait un pochoir pour ce loup, puis peint les intérieurs, puis fixé par-dessus le papercut. Et là, ce loup rehaussé de blanc. Ah oui, il a peint le trait blanc en final, au millimètre près. Beau travail, digne de l'animal représenté. C'est lui faire honneur, au loup, qui nous vient d'Italie, peut-être des lointaines Abbruzes après un long cheminement bien dangereux pour ce prince des forêts peu aimé des hommes. Tiens, là, je vois le nom de l'écrivain préféré de mon enfance : James Olivier Curwood, celui qui vous permet de rester vivre dans votre village, sans jamais y être vraiment, puisque vous accompagnez en rêve Kazan ou le le Grizzly ! Bon, je reviens au Cabinet d'amateur ! Deux grands tableaux sont pleins de symboles. Cette église, par exemple, transformée en drugstore. Elle me reporte au début des années soixante, quand je suis rentrée dans une petite église russe transformée en marché paysan. Les marchands étaient rentrés ENCORE dans le temple alors que l'humain, croyant ou non, a besoin de lieu de calme et de silence pour se calmer et réfléchir. Là, ce nuage champignon ?? Passons ! O, des ruches, une abeille... on en voit encore... en vrai ! Décidément, l'oeuvre de Pioc Ppc nous transporte dans nos forêts alpines, mais aussi dans le temps passé et à venir.

PIOC Ppc au Cabinet d'amateur
PIOC Ppc au Cabinet d'amateurPIOC Ppc au Cabinet d'amateur
PIOC Ppc au Cabinet d'amateurPIOC Ppc au Cabinet d'amateur

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche - dans Art urbain
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tante Blanche
  • : haleurs - orpailleurs - criminels -bagnards - mines d'or - usines de fer - en Oural sous la plume de Mamine Sibiriak. EN + street-art, expo, quelques films à ne pas oublier.
  • Contact

Recherche

Incontournables