Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 06:35
Une place pour les Roms.

"Condamnés à l'errance", c'est ce qu'Amnesty International dénonçait hier, place de la Bastille, en parlant de la population Rom. Les expulsions forcées, la difficulté de trouver du travail, la discrimination font de cette population l'une des plus pauvres et des plus fragiles de l'Europe. Il n'y a jamais que 20.000 Roms en France, localisés essentiellement en Ile de France, à Lyon et à Lille. Une goutte d'eau dans la population totale. Parmi les documents mis à disposition il y a un petit livret "Les Roms : luttons contre les idées reçues". C'est facile de stigmatiser une population par les "on dit". Mais quand on réfléchit plus loin que le bout de son nez, sont-ils les seuls migrants : regardez la dépopulation des villages français - la baisse du nombre d'agriculteurs, le manque de travail en province qui a, depuis un bon demi-siècle regroupé la population en région parisienne et dans quelques grandes villes. Migrants privilégiés, certes, avec une possibilité d'emploi. Mais les entreprises délocalisent, le travail se fait rare et il faut courir après ( plus de 1,600,000 Français vivent à l'étranger, dont plus de 60 % d'actifs) ce que les Roms font sans grand succès, avec la méchanceté du monde sur leur dos. Changeons cela, s'il vous plaît.

Mais la musique est là, quelques témoignages aussi, tels cette jeune femme qui se souvient tranquillement ; lors d'une expulsion musclée, la peluche de sa petite fille avait été oubliée, on ne leur a pas permis d'aller la rechercher. Cette peluche a manqué à l'enfant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tante Blanche
commenter cet article

commentaires